Label’Vie ouvrira six hypers Carrefour en trois ans

Un accord de franchise exclusive pour une durée de dix ans.
Label’Vie ne paiera pas de ticket d’entrée mais des prestations pour l’approvisionnement et l’assistance.
Carrefour est très intéressé par le hub de Tanger Med.

C’est fait, l’enseigne Carrefour s’installe au Maroc. En ces temps de crise, il s’agit d’une marque  de confiance pour le Maroc et un virage important pour Label’Vie franchisé exclusif qui a mené avec le groupe français de longs mois de négociations. Il faut dire que Carrefour n’est pas n’importe qui : il s’agit du leader mondial des hypermarchés avec plus de 1 160 grandes surfaces implantées dans 33 pays.
Label’Vie avait dévoilé dans son business plan, présenté lors de son introduction en Bourse, l’été dernier, l’ouverture de six hypermarchés  d’ici fin 2011. Avec la franchise, ces grandes surfaces porteront toutes l’enseigne Carrefour. Le premier hyper au couleur du géant français ouvrira ses portes à Salé le 19 de ce mois. Cela dit, les magasins Label’Vie continueront d’exister et l’enseigne sera dédiée aux supermarchés.
Combien Label’Vie paiera-t-elle pour cette franchise ? Les détails du deal n’ont pas été dévoilés dans le communiqué publié lundi 9 février à ce sujet, mais le management de Label’Vie, contacté par La Vie éco, s’en explique. D’abord pas de ticket d’entrée comme cela se fait généralement dans des cas pareils. Cependant, à chaque fois que Label’Vie ouvrira un magasin sous l’enseigne Carrefour, cela donnera lieu à deux contrats avec le groupe français : l’un pour le transfert de savoir-faire et un autre pour permettre au nouveau magasin de bénéficier de la plateforme d’approvisionnement du groupe. Bien entendu, ces deux prestations seront facturées et c’est la seule contrepartie financière que devra payer le franchisé. Le management  de Label’Vie estime, d’ailleurs, que «cette contrepartie est minime en comparaison aux apports de ce partenariat pour Label’Vie en termes de développement et de business». Une bonne affaire en somme.
Quelles garanties demandées par Carrefour ? «Que nous respections de manière rigoureuse les standards de l’enseigne sur tous les plans», répond le patron de Label’Vie.
Les retombées de l’arrivée de Carrefour au Maroc peuvent aller au-delà du secteur lui-même. Lors d’une visite récente dans le Royaume, le management de Carrefour a été séduit par les possibilités que peut lui offrir le port Tanger Med. Ce dernier constituerait un bon hub pour les approvisionnements du groupe qui fait transiter pas moins d’un milliard de dollars de marchandises chaque année par le port de Valence pour irriguer ses magasins en Espagne et au Portugal.