La station Mazagan boucle sa saison estivale sur un taux de remplissage satisfaisant : 70%

Quatre marchés représentent 94% des estivants de Mazagan pour l’été 2010.
Les nationaux ont constitué 40% de la clientèle, suivis par les Français avec 28% et les Anglais avec 15%.
L’établissement mise sur les lignes aériennes desservant les marchés de l’Europe de l’Est pour augmenter la fréquentation.

Mazagan, deuxième station du Plan Azur à avoir ouvert ses portes après Saïdia, s’en est bien tirée pour sa première saison estivale. Selon ses dirigeants, le taux d’occupation moyen s’est situé à 70% pour la période allant de mai à août 2010, et ce, malgré Ramadan durant lequel la station a vu sa fréquentation baisser.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont les nationaux qui arrivent en tête des estivants puisqu’ils représentent à eux seuls 40% des clients. Il faut dire que la station a développé des offres spécifiques à leur intention, mêlant packages promotionnels lors des week-ends et fêtes et organisant des soirées musicales avec des têtes d’affiche (Mazagan Nights) du monde de la chanson.
Pour les autres nationalités, les Français ont représenté     28% de la clientèle. Ils sont suivis, et c’est de bon augure pour la station, des touristes britanniques et ceux du Moyen-Orient qui représentent successivement 15% et 11% du total. En définitive, ces quatre marchés représentent 94% des estivants de Mazagan pour l’été 2010. Le reliquat se répartit entre Italiens (3%), Allemands (2%) et Espagnols (1%). Ces derniers marchés sont appelés à l’avenir à se développer, une fois la crise passée, mais précise-t-on auprès de Mazagan Beach Resort, les perspectives dépendent aussi des lignes aériennes avec des marchés prometteurs comme la Russie ou plus généralement les marchés de l’Europe de l’Est.

Selon une source à la station, la clientèle de Mazagan se compose de trois catégories, la clientèle familiale en tête, mais aussi les amateurs de golf et les séminaristes. Les équipes commerciales ont ainsi, depuis l’ouverture de la station en octobre dernier, mené, nous dit-on, une politique de communication agressive aussi bien au niveau national qu’à l’étranger.

Ainsi, pour la clientèle familiale, l’accent a été mis sur la prise en charge des enfants en bas âge pour permettre aux parents de profiter de leur séjour. Les enfants, âgés de trois mois à quatre ans, sont pris en charge par une équipe d’animateurs spécialisés, pendant que ceux plus âgés sont occupés par des activités qui leur sont spécialement dédiées. Pour les séminaires et réunions d’entreprises, Mazagan a pu accueillir de grands groupes internationaux, notamment français.