La société chargée de l’aménagement de la station de Lixus est créée

Outre Thomas & Piron, le tour de table comprend Orco, un cabinet hollandais et «l’Atelier».

Thomas & Piron (T&P), le géant belge de l’immobilier et de l’aménagement, avance ses pions au Maroc. En effet, après avoir donné au côté de ses partenaires, il y a quelques semaines, le coup d’envoi à l’aménagement de la station de Mogador, sa filiale, TPI, qui pilote ses projets à l’international, vient de réunir le tour de table de l’entité qui aura la charge de l’aménagement de Lixus, une des six stations retenues par le Plan Azur 2010.
Créée deux mois après la signature, à Larache, en présence de SM Mohammed VI, de la convention de concession d’aménagement entre le gouvernement et le consortium belgo-néerlandais mené par T&P, cette structure, qui a adopté la raison sociale «Société d’aménagement de Lixus», Salixus, aura également pour objet la promotion, la commercialisation et la gestion de ladite station.
Rappelons que Lixus se trouve à quelques kilomètres de la ville de Larache et s’étendra sur un site de 462 hectares. Elle comprendra une unité hôtelière de 330 lits, 245 villas (1 470 lits) ainsi que deux golfs et une marina pour accueillir des catamarans.

Un CA prévu de 2 milliards de DH
La station, qui sera opérationnelle en 2007, devrait réaliser un chiffre d’affaires annuel de 2 milliards de DH et assurer 3 800 emplois directs. Pendant la saison estivale, de mai à septembre, elle accueillera principalement des estivants, inconditionnels de la mer, et sera donc une station balnéaire classique avec un climat de type quasi méditerranéen. En hiver, elle prendra le visage d’une station tournée vers la santé, le bien-être : remise en forme, équitation, golf, pêche, chasse.
Pour le démarrage, le capital est fixé à 55 MDH, en attendant que l’avancée des travaux requiert de nouvelles injections de fonds. Les autres partenaires de T&P, «l’Atelier» (Société belge d’aménagement d’espaces de loisir) et le cabinet hollandais Orco, minoritaires au capital de Salixus, ont investi à travers une nouvelle société conjointe de droit marocain dénommée «Société de Participation de Lixus».
Pour ce qui est des organes décisionnels, les actionnaires ont confié la présidence à Christian Vande Craen, administrateur délégué de T&P, et la direction générale au représentant de la partie hollandaise, B.W. Artog Guis.
En attendant des actions similaires des autres consortiums retenus dans le Plan Azur, on ne peut que se réjouir d’une telle promptitude de la part de T&P qui ambitionne de faire du Maroc une des pièces maîtresses de son développement à l’étranger.