La SGMB s’habille aux couleurs de sa maison mère

Les 250 agences du réseau changeront d’identité visuelle d’ici mai 2008.
Avec ses filiales, elle revendique la place de premier groupe financier du pays.

Acompter du 13 décembre, la Société générale marocaine de banques (SGMB) arborera une nouvelle identité. Après plus de seize années de tractations, elle pourra finalement profiter des synergies et de la notoriété de la Société générale, sa maison mère. Un aboutissement qui réjouit Abdelaziz Tazi, président du Conseil de surveillance de la banque. «Dans les années 80 je trouvais dommage d’être adossé à  une si belle banque sans bénéficier de la dynamique de sa marque», se rappelle-t-il. En effet, pour effacer ce paradoxe, il avait demandé, en 1990 déjà , l’autorisation d’adopter le logo de la banque française, à  l’époque non encore majoritaire dans le capital de la SGMB. «Pour des raisons juridiques, cela nous avait été refusé», explique M. Tazi. Qu’importe, l’entreprise optera alors pour une identité visuelle vaguement inspirée du logo de Société générale, mais avec les mêmes couleurs (noir et rouge).
Aujourd’hui, la situation s’est normalisée. Ainsi, la banque qui compte quelque quinze filiales et emploie plus de 3 000 personnes étendra son nouvel habillage à  ses 250 agences ainsi qu’aux sociétés du groupe. L’opération devrait s’étaler sur 5 mois, pour prendre fin en mai prochain.

Société générale : une présence de près d’un siècle au Maroc
Ce renouvellement traduit, selon les responsables, une «volonté d’être à  l’avant-garde dans un Maroc qui change». Déjà , l’entreprise revendique la place de 1er groupe financier du pays et de 4e réseau bancaire.
«Cette nouvelle identité visuelle marque également l’aboutissement réussi de multiples projets structurants», est-il expliqué. En effet, les activités de la SGMB couvrent un spectre large qui va du financement par crédit-bail (Sogelease), le crédit à  la consommation (Eqdom), l’assurance (La Marocaine Vie), la gestion de l’épargne collective, l’intermédiation boursière, la location longue durée ou encore les fonds d’investissements industriels, agricoles et immobiliers.
Rappelons que les liens qui unissent la Société générale et la SGMB sont très anciens. En effet, la banque française s’était implantée au Maroc en 1913. Les capitaux étaient alors européens, essentiellement français. Elle ne deviendra une banque de droit marocain qu’en 1962. Par la suite, avec la marocanisation, 50% de son capital a été cédé à  des actionnaires marocains. La banque deviendra alors SGMB, mais en matière de communication et d’identité visuelle, tout sera fait pour graver dans l’esprit des gens l’appellation Société générale. C’est en quelque sorte un capital qu’il fallait fructifier. Maintenant, la banque peut revendiquer normalement sa filiation.