La SFI renforce ses engagements au Maroc

Le numéro deux de la Société financière internationale (SFI), Lars Thunell, a effectué une visite de deux jours au Maroc dans le cadre de sa première visite officielle dans la région qui l’a mené en Algérie et en Egypte.

Le numéro deux de la Société financière internationale (SFI), Lars Thunell, a effectué une visite de deux jours au Maroc dans le cadre de sa première visite officielle dans la région qui l’a mené en Algérie et en Egypte. Le vice-président exécutif a rencontré des membres du gouvernement, des représentants de la CGEM, du GPBM et le gouverneur de Bank Al Maghrib. Des rencontres qui lui ont permis de discuter avec les officiels et le secteur privé des moyens de renforcer la présence de la SFI au Maroc. Comme l’a expliqué M. Thunell lors d’une rencontre avec la presse, «le Maroc dispose d’un potentiel énorme et la SFI peut contribuer davantage en soutenant le secteur privé» qui représente pour la SFI un moteur essentiel de croissance économique. Lars Thunell a fait référence à la participation du secteur privé dans les grands projets d’infrastructure à travers les mécanismes de partenariat public-privé (PPP). Le numéro deux de la SFI a aussi fait allusion aux secteurs en pleine croissance: tourisme et secteur financier, dans lequel la SFI est impliquée depuis les années 1960 au Maroc. Depuis 1963 et à ce jour, la SFI a accordé pas moins de 900 millions de dollars de financements aux banques et institutions financières marocaines. En 2006, son engagement au Maroc a atteint 55,9 millions de dollars. La SFI envisage pour les mois à venir de renforcer son intervention dans les services financiers, la microfinance, les PME et les infrastructures