La SFI investit 56 MDH dans Capital North Africa

Le fonds est géré par Capital Invest, filiale du groupe BMCE.
Les ressources sont injectées sous forme de prises de participations.

La Société financière internationale (SFI) poursuit ses investissements au Maroc. Le bras armé de la Banque mondiale dans le financement privé fait son entrée au capital de Capital North Africa Venture Fund (CNAVF), fonds créé en 2006 et géré par Capital Invest, filiale du groupe BMCE Bank. Ce sont 5 millions d’euros (56 MDH) qui seront injectés sous forme de prises de participations chez ce précurseur des opérations LBO (rachat d’entreprise par levier d’endettement) au Maroc.

CNAVF qui a porté récemment sa taille à  30 millions d’euros (335 MDH) compte déjà  dans son tour de table de prestigieux actionnaires comme la Banque européenne d’investissement, RMA Watanya, la Banque française CIC qui est également actionnaire à  10% dans BMCE Bank, le secrétariat d’Etat suisse à  l’économie, ainsi qu’Averroes Finance, le fonds de fonds promu par Proparco.

Avec une fourchette d’intervention allant de 15 MDH à  40 MDH et une vocation régionale, le fonds vise des PME marocaines mais également tunisiennes ou algériennes aussi bien dans le cadre des opérations de capital développement que de transmission/LBO.

180 MDH promis au fonds Jaida de la CDG
Rappelons que la SFI avait levé en 2005 sur le marché financier marocain une dette obligataire de 1 milliard de DH (première du genre d’une institution supranationale). Ce qui lui permet de financer, sans subir de risque de changes, ses investissements au Maroc qui ont atteint, pour les seules deux dernières années, près de 750 MDH si l’on compte les 20 millions de dollars (180 MDH) déjà  promis au Fonds Jaida, lancé en mai 2007 par la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et destiné à  refinancer les associations de micro-finance.

Déjà  en 2006, l’organisme international avait débloqué 55,6 millions de dollars (près de 500 MDH) pour trois opérations, en l’occurrence une prise de participation et un prêt à  Veolia Water International pour financer des investissements, la souscription au capital de Maghreb Private Equity Fund II (deuxième fonds d’investissement géré par Maroc Invest) et l’octroi de garanties au Fonds pour le développement local et le partenariat (Fondep), quatrième institution de micro-crédit au Maroc.