La RAM lance un Casa-Nantes à  200 euros

Les 450 000 MRE de la région, les étudiants et les 120 000 Nantais qui visitent le Maroc sont ciblés.

Ilne se passe pas une année sans que Royal Air Maroc n’ouvre une nouvelle ligne à destination de la France. Après Agadir-Strasbourg, l’année dernière, le nouveau défi, cette année, a été d’ouvrir la région de Nantes sur l’ensemble des villes touristiques du Royaume. Cette ville est ainsi reliée à Casablanca depuis le 17 décembre à raison de deux vols hebdomadaires. Un troisième vol est prévu en mars 2004… si la demande suit.
Pour son premier vol, cette liaison a accueilli 70 passagers à l’aller et 76 au retour. Un taux de remplissage honorable pour un premier vol. «Toutes les études menées avec l’aéroport de Nantes montrent que la demande existe et qu’elle ne demande qu’à être développée», commente Abderrafï Zouiten, directeur de Ram France.

150 vols hebdomadaires vers la France actuellement
Quatre clientèles cibles sont identifiées. D’abord les MRE. Pas moins de 450 000 ressortissants marocains résident dans la région. Ensuite, les étudiants. Les Marocains sont la première nationalité étrangère inscrite dans le pôle universitaire de la région. Troisième cible, la clientèle affaires: quelque 250 entreprises de la région nantaise entretiennent des relations avec des sociétés marocaines ou établies au Maroc. Enfin, les touristes. Pour l’année en cours, 95 000 passagers en provenance de la région nantaise ont séjourné à Marrakech et 27 000 à Agadir.
Pour stimuler la demande, le billet AR est fixé à 200 euros (un peu plus de 2 000 DH). Premier pays émetteur de touristes vers le Maroc, la France constitue un marché important pour la RAM. Les chiffres l’attestent. Les statistiques prévoient plus de 1,15 million de touristes français en 2004, soit une hausse de 28 % par rapport à 2003. Cette évolution est favorisée par l’augmentation des fréquences. Au total, ce sont 150 vols directs hebdomadaires au départ de huit villes françaises qui sont assurés par la RAM.
Mais, il n’y a pas que le marché français. La RAM l’a bien compris : l’augmentation du trafic ne peut se faire sans l’ouverture de nouvelles lignes et sans une densification des fréquences. La programmation hiver de Royal Air Maroc s’inscrit dans cette tendance. De nombreuses lignes seront donc ouvertes cet hiver. La ligne Casa-Oran est annoncée pour février 2005. Il y aura deux vols hebdomadaires sur la ligne Tanger-Londres et un vol quotidien entre Londres et Casablanca .

La ligne Casa-Oran sera lancée en février et la liaison Tanger-Londres deviendra bi-hebdomadaire, Casa-Londres passera à un rythme quotidien.