La RAM étend ses ailes à  la Scandinavie

Le vol direct Casa-Stockholm, lancé il y a quelques jours, s’annonce très prometteur. Il vise les touristes suédois, les résidents marocains en Suède mais aussi une clientèle africaine et arabe en transit à  Casablanca.

Mardi 23 avril, aéroport de Stockholm Arlanda. Il est 14h00. Il n’y a pas foule dans le hall des enregistrements à cette heure-ci à l’exception d’un desk. C’est là où s’enregistrent les passagers du vol AT 225 de la Royal Air Maroc à destination de Casablanca. Le vol est visiblement bien rempli. Les responsables de la RAM ont vu juste, un vol direct Casa-Stockholm représente un réel potentiel.

D’abord, il y a les 17 000 Marocains qui résident en Suède, dont une grande majorité à Stockholm, qui par le passé devaient transiter ou bien par Paris, ou bien par Francfort ou encore Amsterdam pour rejoindre Casablanca. Aujourd’hui, 5 heures de vol suffisent pour être au Maroc. Mais ce n’est pas tout. La clientèle suédoise est aujourd’hui une cible très intéressante pour la destination Maroc. Dans les années 80 et 90, Agadir était connue pour être particulièrement prisée par une clientèle scandinave qui fuit le froid polaire du grand Nord pour le soleil de nos côtes. Mais depuis plus d’une décennie, le nombre de touristes scandinaves a nettement baissé. Pour le patron de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière, Ali Ghannam, il est certain que la Scandinavie peut et doit redevenir un marché émetteur important pour le Maroc. Mais il faudra, dit-il, travailler davantage le produit et tout ce qui va avec.

Après Stockholm, Copenhague pour bientôt

Mais le vol Casa-Stockholm, comme le pensent les responsables de la RAM, peut avoir une autre vocation tout aussi intéressante. Aujourd’hui, la RAM dessert près d’une quarantaine de capitales africaines et plusieurs capitales au Moyen-Orient. Casablanca est donc tout indiquée pour jouer le rôle de hub. D’ailleurs, dans le vol de ce mardi 23 avril, on aura remarqué la présence de beaucoup de passagers d’origines africaine et arabe, certainement en transit par Casa. Cela sachant que la RAM n’a toujours pas communiqué en Suède. La compagnie veut faire les choses dans les règles et sans se précipiter. Le représentant de la RAM à Stockholm, le jeune Mehdi El Yaalaoui, en poste depuis un mois et demi seulement, s’active en coulisse pour préparer l’installation des bureaux de la compagnie dans la capitale suédoise. Les procédures légales d’enregistrement de la RAM auprès des autorités suédoises sont en cours de finalisation, des locaux seront bientôt loués en plein centre-ville et du personnel, local, sera recruté. Mais déjà, les débuts sont prometteurs puisque sans aucune action de communication et juste grâce au bouche-à-oreille, le vol affiche déjà de bons scores en termes de remplissage. Et ce n’est pas un hasard si la RAM pense déjà à élargir sa toile dans la région. Un direct Casa-Copenhague sera incessamment ouvert.