La nouvelle gare de Casa-Port sera opérationnelle en 2011

Hall, quais, guichet et commerce seront prêts dans les délais prévus.
La phase 2, comprenant trois tours et un parking souterrain, sera réalisée en partenariat avec des investisseurs privés.

Où en est la nouvelle gare ferroviaire de Casa-Port ? Depuis quelques semaines les habitants de la métropole se posent cette question sur Casa-Port, tant les travaux semblent avancer lentement, certains même se demandant si le chantier n’est pas à l’arrêt. Contacté par La Vie éco, l’Office national des chemins de fer (Oncf) se veut pourtant rassurant. Selon ses responsables, les travaux se déroulent comme prévu et la date d’ouverture de la nouvelle gare au public est prévue pour 2011. A cette échéance, tous les travaux ne seront pas terminés, mais la première phase du projet, la plus importante et la plus fonctionnelle, sera menée à terme, pour un coût de 250 MDH. Il s’agit de la partie réservée aux voyageurs, soit 6 500 m2 comprenant un hall principal et un autre de moindre importance où seront logés les bureaux et guichets de l’office ainsi que le poste de police et d’autres locaux pour la commodité du public, notamment des commerces. Le tout donnant sur des quais et abris pour les voyageurs qui seront aménagés ou réaménagés sur une surface de plus de 900 m2. A l’extérieur de la gare, il est prévu, sur près de 8 000 m2 un parking pour les particuliers, dont une partie réservée aux taxis, et des espaces verts. Il restera à réaliser, pour la deuxième phase, 3 immeubles de 6, 11 et 22 étages comprenant des locaux commerciaux et bureaux, et un parking souterrain à trois niveaux. Cette phase sera en principe réalisée en partenariat avec des investisseurs privés.

Des entreprises nationales et étrangères s’activent sur le chantier
A ce jour, la démolition de l’ancienne gare est totalement achevée, souligne-t-on auprès de l’office et les travaux de terrassement et d’étanchéité sont en cours. Plusieurs entreprises nationales et étrangères s’activent sur le chantier. Cette gare, qui sera aussi un point de passage pour le RER prévu entre Mohammédia et Nouaceur, est conçue pour recevoir un trafic estimé à 15 millions de voyageurs par an. Sa construction s’inscrit dans le programme de modernisation des infrastructures de l’Oncf. A ce titre, la gare de Tanger est ouverte depuis 2002, celle de Marrakech en 2008 et celle de Fès sera mise en service avant la fin de l’année en cours.