La Cour des comptes signale des « discordances » relatives à la gestion financière et comptable de la fondation Tanger Med

La Cour des comptes a mis en évidence des « discordances » au niveau de la gestion financière et comptable de la fondation Tanger Med (FTM) pour le développement humain ainsi que le gestion de ses activités dans son rapport annuel au titre des années 2016 et 2017, rendu public lundi.

Selon le document, la fondation reçoit une subvention annuelle qui sert à financer principalement l’ensemble des charges de l’association, à savoir les dépenses de fonctionnement et les dépenses relatives aux activités réalisées qui s’articulent, essentiellement, autour des domaines de l’éducation, de la formation, de la santé, du socioculturel, du mécénat et de l’infrastructure (représentant 91%).

Ainsi, il a été observé des discordances entre les données figurant dans les rapports moraux de la Fondation de 2013 à 2015, avec la situation des réalisations produites à la Cour des comptes et les pièces justificatives de paiement.

S’agissant de la gestion des activités de l’association, il y a lieu de préciser que la mission de la FTM a été élargie, à partir de juin 2015, aux nouvelles activités liées au socioculturel, mécénat et infrastructure, sachant qu’elle était active dans ces domaines bien avant cette date, relève le rapport, notant que le champ d’intervention de l’association a dépassé le périmètre géographique fixé par les statuts puisqu’elle finance, dans le cadre du Mécénat-sponsoring, des activités de certaines entités situées en dehors de son ressort territorial, et même en dehors de la région du Nord.

Cette activité, ajoute la même source, « est devenue la plus importante par rapport aux autres activités de la FTM, en enregistrant entre 2013 et 2015, un total de 5.300.384,26 DHS, alors que les activités classiques et plus prioritaires pour la population de la zone, à savoir la formation et la santé reçoivent moins d’attention de la part de l’association ».

Par ailleurs, la Cour a enregistré « le non-respect de certaines dispositions des statuts relatives aux conditions d’adhésion à l’association et aux compositions du conseil d’orientation, ainsi que des incohérences entre les dispositions des statuts concernant les attributions du Président et du Directeur de l’association ».

La Fondation Tanger Med (FTM) pour le développement humain est une association créée par la Holding de l’Agence Spéciale Tanger Med (TMSA) et qui a été reconnue d’utilité publique en 2010. Elle est chargée d’une mission sociale qui a été confiée, à l’origine, à TMSA par l’Etat en vertu d’une convention. Son objet social est d’œuvrer pour le développement humain de la population de la zone spéciale de développement Tanger Méditerranée, notamment, en matière d’éducation, de formation, de santé, du socioculturel, du mécénat et d’infrastructure.