La clinique Jerrada Oasis augmente sa capacité d’accueil et son niveau d’équipement

Elle dispose d’une capacité de 100 lits et de 20 box de réanimation dont huit pour les maladies cardiovasculaires. L’ouverture d’une maternité, d’un service d’oncologie et d’un centre de dialyse est prévue d’ici à 2017.

Ouverte en 2011, la clinique Jerrada est l’une des plus grandes cliniques de Casablanca. Et pour améliorer ses prestations, ses dirigeants viennent d’ajouter trois niveaux (de 6 à 9 étages) à l’immeuble. Cette extension entre dans le cadre d’une vision stratégique destinée à faire de la clinique un vrai pôle d’excellence en matière de soins de santé au niveau de la capitale économique. Ce qui permet d’assurer une prestation de qualité aux patients. Ceux-ci bénéficient en effet d’un service 5* assuré par des serveurs en costume. Les 44 chambres que compte la clinique (chambres individuelles, doubles, suites et mini-suites) disposent de la connexion wifi, de la climatisation réversible ainsi que d’un poste téléphonique. Enfin, la clinique s’est récemment doté d’une cuisine professionnelle afin de répondre aux exigences culinaires des clients et en particulier des patients provenant de l’Afrique subsaharienne. Depuis sa création, les responsables de la clinique n’ont cessé de mener des actions en vue de l’amélioration de la qualité des soins. Elle dispose d’un service réanimation comptant vingt box dont huit destinés exclusivement aux maladies cardiovasculaires. Des investissements ont aussi été effectués dans la technologie: Jerrada est la seule clinique de Casablanca disposant d’une IRM avec un logiciel de cardiologie et est la deuxième structure sanitaire équipée d’un coroscanner 3D offrant une vision précise des artères du cœur. Cette clinique dont les standards sont conformes aux normes internationales dispose également d’un plateau technique très performant.

En vue de renforcer son caractère pluridisciplinaire, trois nouveaux services, notamment la maternité, l’oncologie et l’hémodialyse, seront ouverts d’ici à 2017. Ce qui permettra à la clinique, dont les responsables disent êtres engagés dans une démarche d’amélioration continue, de répondre au mieux aux attentes les plus exigeantes en matière de soins de santé.