La CIMR propose une carte de retrait à  ses pensionnés

La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) et la Banque centrale populaire ont signé, lundi 20 avril, un partenariat mettant en place un mode de règlement des pensions de retraites par carte bancaire. Elles viennent de mettre à la disposition des retraités non bancarisés de la caisse une carte monétique rechargeable dénommée Rahati. Cet instrument leur donnera la possibilité de retirer la pension et d’effectuer diverses opérations de paiement. Rahati remplacera également le certificat de vie qu’ils doivent présenter trimestriellement à la CIMR. Aujourd’hui, l’authentification des retraités se fera au niveau des agences de la BCP sur simple présentation de la carte Rahati et la carte d’identité nationale.
Les frais mensuels sont fixés à 5 DH, soit moins que le coût actuel de traitement mensuel des allocations qui est de 10 à 15 DH. Les retraits sont plafonnés à 5 000 DH par jour et sont gratuits sauf lorsqu’ils sont effectués en dehors du réseau de la Banque centrale populaire.
Réservée dans un premier temps aux 54 000 retraités non bancarisés, la carte Rahati sera par la suite octroyée aux 120 000 allocataires de la caisse.