La carte bancaire sans contact se répand à grande vitesse

Introduite en octobre dernier, la carte bancaire sans contact est proposée par trois banques de la place. Elle peut être utilisée chez près de 1 500 commerçants dotés de TPE adaptés n Après Mastercard, Visa proposera son offre en février.

Introduite au Maroc il y a seulement quelques mois, le paiement bancaire sans contact, basé sur les technologies RFID (Radio frequency identification) et NFC (Near field communication), devrait rapidement s’imposer dans les habitudes de paiement. Précisons d’abord que cette technologie ne nécessite pas de code PIN et porte sur des transactions inférieures à 200 DH ne nécessitant que quelques secondes. Cette rapidité vient du fait que ce mode de paiement ne requiert pas d’autorisation du Centre monétique interbancaire (CMI) et donc de la banque. Autrement dit, le détenteur peut effectuer un paiement, même s’il n’a pas suffisamment d’argent sur son compte et ne bénéficie pas d’un découvert.

A ce jour, près de 1 500 commerçants sont munis de terminaux de paiement (TPE) adaptés. Le CMI a en effet équipé l’ensemble des commerçants du Morocco Mall, d’Anfa Place, d’Al Mazar et des magasins BIM. Il s’attaque maintenant au commerce de proximité tel que la boulangerie, la restauration rapide, les kiosques à journaux et les bureaux de tabac. «Les commerçants sont demandeurs», assure Ismaïl Bellali, DGA du centre. La raison, cette technologie facilite le paiement de petits montants et libère quelque peu les commerçants des contraintes de gestion de la caisse.

Tout TPE renouvelé acceptera la carte sans contact

Dans le cadre du projet mené avec Mastercard, qui a émis les premières cartes marocaines sans contact et accompagné financièrement et techniquement l’introduction de la technologie au Maroc, ce sont 3 000 TPE nouvelle génération qui doivent être installés d’ici février. Ce même mois, le concurrent Visa présentera son offre aux banques de la place. L’ensemble du parc de TPE -30 000 actuellement- sera renouvelé. Selon M. Bellali, «le CMI n’achète plus que des TPE permettant le paiement sans contact».

A ce jour, deux banques proposent une offre sans contact. CIH Bank, pionnier en la matière, confie avoir distribué plus de 23 000 cartes bancaires sans contact. Pour la banque, il s’agit notamment de confirmer son positionnement de banque 2.0 à la pointe de la technologie. «Notre stratégie consiste en l’accompagnement de nos clients pour leur permettre de bénéficier et d’utiliser tous les moyens de paiement et éviter la circulation du cash, et ce, même pour des petits montants. Toutes nouvelles cartes qui seront émises seront dotées de la technologie sans contact», annonce l’établissement. Dès la semaine prochaine, BMCE Bank of Africa proposera elle aussi sa propre offre. Conformément à la stratégie du CMI, les banques seront progressivement amenées à ne proposer que des cartes permettant les paiements traditionnels et sans contact. M. Bellali souligne toutefois qu’«il faut un million de cartes pour parler d’un nombre de transactions suffisant».