La Caravane OCP fait un détour par le Mali

L’opération a eu lieu en mai et juin. Quatre régions parcourues et 1 600 agriculteurs sensibilisés.

Le Groupe OCP s’emploie à augmenter ses débouchés en Afrique subsaharienne. Au cours des mois de mai et juin, il a accompagné le Groupe Toguna, opérateur majeur dans les engrais au Mali, dans la première caravane agricole Toguna OCP «Sène Kunafoni Taama». Organisée en partenariat avec le ministère malien du développement rural, cette opération est présent ée comme un partage de l’expérience menée au Maroc depuis 2012, consistant à promouvoir une démarche de fertilisation raisonnée.

Au Mali, la caravane a sillonné les quatre régions que sont Bougouni, Sikasso, Niono et Mopti. Près de 1 600 agriculteurs maliens ont suivi les présentations techniques des agronomes marocains et maliens. Il s’agissait de les sensibiliser et de les former à l’utilisation des engrais et des éléments nutritifs dans les différentes cultures spécifiques au sol malien, à savoir le maïs, le coton, les pommes de terre, le riz et les cultures maraîchères (oignon/échalote).

L’Afrique subsaharienne n’absorbe que 9 kg d’engrais/ha/an

Pour assurer la réussite de la caravane, le groupe OCP et son partenaire malien ont mobilisé d’importants moyens humains et matériels, dont particulièrement un laboratoire d’analyse des sols dépêché du Maroc. Chaque escale a été marquée par la présence d’une délégation officielle de haut niveau, ce qui traduit l’intérêt que revêt cet événement pour le Mali.

A travers cette action, le Groupe OCP témoigne encore une fois de sa volonté de concrétiser ses engagements envers ses partenaires et de participer activement à la montée en puissance de l’agriculture en Afrique subsaharienne qui absorbe environ 9 kg/ha/an contre une moyenne mondiale de 101kg (source Fonds international de développement agricole). D’après certaines projections, le continent peut aisément quadrupler sa consommation si l’offre est disponible. Le groupe marocain a donc décidé d’être très présent sur ce marché en prenant la décision d’investir 600 millions de dollars dans la construction d’une usine d’engrais dont la production arrêtée à un million de tonnes par an lui sera exclusivement dédiée. Pour le moment, le Groupe OCP exporte dans plus d’une dizaine de pays d’Afrique subsaharienne.