La BERD implante un bureau régional à Agadir

La Banque Européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) se rapproche du tissu économique de la région d’Agadir.

L’institution se prépare à ouvrir un bureau régional dans la capitale du Souss. C’est ce qui a été annoncé par ses représentants cette semaine lors de rencontres sectorielles dans la ville.

En attendant, pour exposer les détails du programme ‘’Women in Business’’ (WIB) de la BERD, une rencontre a été tenue avec les membres de la Fédération marocaine des transformateurs, exportateurs et commerçants de l’huile d’argan (FMTEC). Le meeting qui a eu lieu dans les locaux de la Chambre de Commerce d’Agadir Souss Massa a fait salle comble. Une présence en grande majorité féminine avec parmi eux en force les adhérentes de l’association Hya Oua Howa Syan, dédiée à la consolidation des compétences féminines.
Pour toutes les participantes, l’intérêt pour ce programme pour promouvoir l’entreprenariat féminin, composé d’un volet financement et d’un autre pour les services de conseil aux femmes entrepreneures, est important. ‘’Les acteurs de l’économie solidaire sont freinés dans leur activité par de gros problèmes de financement surtout au début pour constituer un fonds de roulement. Ils peinent aussi à bien commercialiser et exporter leur produit. Les attentes en terme d’accompagnement tant technique que financier sont donc grandes’’, souligne Driss Boutti, président de la FMTEC. Pour cette filière, la demande d’encadrement est aussi spécifique. Aussi, la BERD compte mettre en place au sein de son futur bureau régional un service spécialement dédié à l’accompagnement des femmes entrepreneures, a précisé Ihsane Iraqi, Local manager du programme WIB à la BERD.

Pour le secteur des industries de transformation et de valorisation des produits de la pêche, c’est sur le plan développement de produits innovants que les besoins sont importants aujourd’hui. C’est dans ce cadre que les responsables de La BERD au Maroc ont présenté cette semaine également à Agadir lors d’une réunion face à un riche parterre d’opérateurs du secteur, le programme d’appui aux PME ‘’Advice for Small Businesses’’ (ASB), financé par l’Union européenne. Depuis 2012, la BERD offre à travers ce programme un soutien technique et financier aux entreprises marocaines à travers deux mécanismes de service, à savoir la consultance locale et l’expertise industrielle internationale, est-il indiqué dans un communiqué de l’institution.
« Aujourd’hui, le Maroc en tant que premier producteur de poissons en Afrique dispose d’un secteur halieutique très important en termes de développement et la BERD en est consciente. Grâce à nos solutions de financement et notre expertise technique, nous souhaitons accompagner les industriels du secteur pour commercialiser des produits à plus forte valeur ajoutée et aider la région d’Agadir à renforcer son positionnement en tant que hub exportateur pour l’Afrique », confie dans ce contexte M. Driss Aquachar, spécialiste Projets Conseil pour les PME.
A noter que plus de 530 projets d’accompagnement ont été réalisés jusqu’à présent dans le cadre du programme ASB, en faveur des TPE/PME dont 17 dans la région du Souss.

La rencontre d’Agadir, organisée en partenariat avec la Fédération nationale des industries de transformation de la pêche (FENIP) et l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), a permis de se pencher sur les opportunités de marché. Deux intervenants de renom, M. Lahcen Ababouch et M. Neven Bosnić ont également exposé à l’assistance les meilleures pratiques industrielles et modalités opérationnelles à même de permettre aux professionnels du secteur de mieux valoriser et commercialiser leurs produits. Objectif de la démarche, accompagner le secteur à se développer pour mieux se positionner à l’international et être un facteur catalyseur de l’économie nationale.