La Banque Populaire plus offensive sur la digitalisation de ses services

La banque repense ses procédures dans le cadre de ses interactions avec les clients à travers les canaux physiques et digitaux pour gagner en rapidité et qualité de service. L’ouverture de compte, première procédure simplifiée sur une vingtaine d’opérations programmées pour les 3 à 4 prochaines années.

La Banque Populaire passe à la vitesse supérieure en matière de digitalisation de ses services. Le groupe, qui se montrait jusqu’à présent discret autour de son offre régulièrement étoffée de banque en ligne, met en marche tout un plan de transformation numérique en préparation depuis deux ans. Celui-ci vise d’abord à renouveler l’expérience client à travers tous les canaux de service de la banque. Cela passe par une refonte des procédures de la banque dans le cadre de ses interactions avec le client aussi bien à travers les canaux physiques (agences, centre de relation client, automates bancaires…) que digitaux, pour améliorer le service et le rendre plus fluide, explique le management de la banque. La première procédure qui a été revue dans ce sens est l’ouverture de compte (Banque Populaire revendique 330 000 entrées en relation par an réalisées à travers ses 1 400 agences) que les clients peuvent d’ores et déjà accomplir selon une démarche simplifiée. Ainsi, pour ouvrir un compte auprès de l’établissement, l’usager pourra désormais accomplir une grande partie de la démarche en ligne et il n’interagira avec l’agence que pour les ultimes étapes. Un compte peut ainsi être désormais ouvert en 10 à 15 minutes, assure le management de Banque Populaire, avec en prime la délivrance instantanée de la carte bancaire et la garantie du zéro papier sur toute la chaîne. Le groupe envisage de revoir de la même manière une vingtaine d’autres procédures qui couvrent 80% des interactions avec la clientèle des particuliers sur les 3 à 4 prochaines années. Dès septembre prochain il lèvera le voile sur une nouvelle procédure allégée pour le crédit immobilier. La transformation se déclinera aussi progressivement sur tout le réseau. Un total de 500 agences à travers tout le Maroc adopteront à court terme les nouvelles démarches, avant leur généralisation.

Une relation banque-client de nouvelle génération

La digitalisation de la banque s’articulera aussi sur la mise en place d’une relation banque-client de nouvelle génération, annonce Banque Populaire. Il s’agit concrètement de mettre en place une démarche d’interaction permanente avec les usagers, notamment aux travers des médias sociaux. Les clients pourront ainsi souffler des idées au groupe lorsqu’il s’agira de mettre sur pied de nouveaux produits et services. Dans le même esprit, il s’agit de donner davantage de liberté aux clients en leur offrant la possibilité de personnaliser les prestations et en facilitant leur mobilité. Le groupe espère ainsi raffermir la proximité client étant aussi à préciser que le plan de transformation vise des usages judicieux et multiples des nouvelles technologies web.