La Banque mondiale nomme un nouveau directeur pour son département Maghreb et Malte

La Banque mondiale vient de nommer Jesko Hentschel nouveau directeur du département Maghreb et Malte, succédant ainsi à Marie Françoise Marie-Nelly, dont le mandat vient de s’achever.

Après cinq années passées en Argentine en tant que directeur des opérations pour l’Argentine, le Paraguay et l’Uruguay, M. Hentschel prend ses nouvelles fonctions à un moment où les pays du Maghreb et leurs partenaires internationaux sont confrontés à d’importants défis, indique la Banque mondiale dans un communiqué.

Le nouveau directeur s’attachera à entretenir le dialogue et les partenariats avec les autorités, les grandes parties prenantes et les partenaires du développement au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Libye et à Malte, fait savoir la même source.

M. Hentschel œuvrera également à la mobilisation des ressources nécessaires pour permettre à ces cinq pays d’atteindre leurs différentes priorités de développement, ajoute le communiqué, notant qu’il s’agira notamment de coordonner les programmes de la Banque mondiale en vue de la réalisation du double objectif de mettre fin à l’extrême pauvreté et de promouvoir une prospérité partagée.

« C’est un honneur pour moi de travailler au Maghreb et à Malte (…) La Banque mondiale entretient des relations de longue date avec la région. Je suis impatient d’approfondir notre engagement, aux côtés de mes collègues des différents bureaux pays et de l’institution tout entière, pour l’aider à mettre en valeur son incroyable potentiel et enclencher une croissance inclusive et durable », a déclaré M. Hentschel cité par le communiqué.

M. Hentschel a rejoint la Banque mondiale en 1992, où il s’est spécialisé dans la réduction de la pauvreté, le développement humain et les finances publiques. Il a occupé diverses fonctions en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Afrique, en Europe et en Asie centrale.

L’un des auteurs principaux de l’édition 2013 du Rapport sur le développement dans le monde consacrée à l’emploi, il a été directeur sectoriel pour le développement humain en Asie du Sud.

Économiste de formation, M. Hentschel est titulaire d’un doctorat en commerce international, développement et économétrie de l’université de Constance (Allemagne). Il détient en outre un mastère en sciences politiques et planification dans les pays en développement de la London School of Economics (Royaume-Uni) ainsi qu’un mastère en agro-économie de l’université du Wisconsin à Madison (États-Unis).

M. Hentschel a vécu en Argentine, en Turquie et à Madagascar et, en plus de l’allemand, sa langue maternelle, il parle l’anglais, l’espagnol et le français.