La 4G disponible avant la fin de l’année

Les licences d’exploitation seront octroyées l’été prochain. La 3G représente 85,6% du parc des abonnés internet.

Les appels d’offres relatifs à la 4G seront lancés à partir du mois d’avril et les licences d’exploitation octroyées l’été prochain. C’est ce qu’a annoncé Azdine El Mountassir Billah, DG de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), lors d’un point de presse organisé le 25 mars à Rabat. Si l’on en croit les prévisions, la 4G pourrait être disponible avant la fin de l’année et, dans le meilleur des cas, dès le mois de septembre 2014. En fait, tout dépendra de l’opérateur choisi…
Cette rencontre était également l’occasion de dresser un état des lieux du secteur. C’est ainsi qu’à fin 2013, le parc des abonnés a atteint 45,3 millions dont 42,4 millions d’abonnés pour le parc mobile et 2,9 millions pour le parc du fixe. A ces chiffres s’ajoutent près de 6 millions d’abonnés Internet, en hausse de 46% par rapport à 2012. Sur ce segment, la 3G représente 85,61% du parc global, soit 4,4 millions d’abonnés à fin 2013.

Le revenu moyen par minute des appels téléphoniques a lourdement chuté

Il n’en reste pas moins que le chiffre d’affaires du secteur, estimé à 32,7 milliards de DH en 2013, a enregistré une baisse de 8% par rapport à 2012 et de 11,3% par rapport à 2011, principalement en raison de la baisse des prix résultant de la rude concurrence au sein des segments mobile et Internet 3G. La baisse en question a atteint 68% au niveau du mobile et 39% au niveau du fixe, entre 2008 et 2013. C’est ainsi que, durant la même période, le revenu moyen par minute est passé de 1,27 Dh HT à 0,41 Dh HT pour le mobile et de 1,13 à 0,69 Dh HT pour le fixe. En ce qui concerne l’Internet, la facture moyenne mensuelle par client a connu une baisse de 77%, s’établissant à 36 DH HT à fin 2013, contre 154 DH HT à fin 2008.

Ces baisses de prix ont induit une hausse de 90% de l’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile qui est passé de 43 à 83 minutes entre 2008 et 2013. Le trafic voix sortant du mobile a quant à lui dépassé les 40 milliards de minutes en 2013, enregistrant une croissance d’environ 23,2% par rapport à 2012. A cela s’ajoute une croissance de la bande passante Internet internationale de 54,89%, à 412 000 Mbps. L’objectif de l’ANRT est de généraliser l’accès aux services haut débit à tout le pays à l’horizon 2022. De même qu’elle a entamé un chantier de révision du cadre législatif et réglementaire régissant le secteur.

Un appel d’offres international pour la préparation d’une nouvelle NGO (Note d’orientation générale) 2014-2018 est aussi lancé. Les résultats de cette étude, lancée début février 2014, seront livrés à la fin du 1er semestre 2014 et seront soumis à l’approbation du Conseil d’administration de l’ANRT lors de sa prochaine session.