La 3ème phase de l’INDH expliquée à Agadir

Le siège de la Wilaya Souss Massa a abrité vendredi dernier dans l’après-midi une rencontre de communication sur la troisième phase de l’INDH (2019-2023).

Au rendez-vous à Agadir, le wali en charge de la coordination nationale de l’Initiative nationale de développement humain, Mohamed Dardouri et Ahmed Hajji, wali du Souss Massa, pour rencontrer les acteurs locaux, les représentants régionaux de l’administration, les élus et la société civile.
Le meeting est le troisième du genre après Oujda et Fès dans le cadre d’une tournée à travers les régions. Il s’agit d’expliquer les grands axes de cette nouvelle étape, lancée par le Souverain en septembre dernier. Dans une démarche de consolidation des acquis des précédentes phases, la 3ème génération de l’INDH fait la part belle au développement du capital humain, en s’attaquant aux principaux freins à ce niveau. De nouveaux programmes seront ainsi mis en œuvre pour le développement humain des nouvelles générations et leur inclusion économique. Mohamed Dardouri a souligné dans ce contexte, l’importance de renforcer la gouvernance participative dans un souci de pérennité des projets. Il s’agit aussi à travers l’implication de toutes les institutions d’accompagner les jeunes à mieux s’orienter et à mieux s’insérer dans le marché du travail. La démarche sera aussi inclusive au niveau de l’élaboration de programmes pluriannuels au bénéfice des jeunes de manière à les encadrer jusqu’à la réussite de leur projet.

Pour rappel, cette troisième phase de l’INDH bénéficie d’un budget global de 18 milliards de DH. Selon les problématiques locales, des projets spécifiques seront initiés de manière à assurer un développement intégré des zones pauvres et démunies et mieux répondre aux besoins des populations locales.

A noter que le bilan de l’INDH 2005-2017 dans la préfecture Agadir Ida Outanane compte 972 projets et actions réalisés pour un investissement global de plus de 472,48 millions de DH dont 343,76 millions de DH comme contribution de l’INDH. Le nombre des bénéficiaires de ces opérations s’élève à 814 348. Parmi les réalisations 166 activités génératrices de revenus et d’emplois on été recensées.