Kissa’n relance le verre soufflé artisanal

Depuis mars 2021, la jeune entreprise de e-commerce a remis à la page le célèbre verre soufflé traditionnel utilisé par le Sfnaj. Proposé dans diverses déclinaisons : simple en verre transparent, teinté ou encore orné, cet article est très prisé par les jeunes et les MRE.

Amateurs du verre soufflé traditionnel, El Mehdi et Zineb M’Hairy ont créé en 2021 leur entreprise, Kiss’n, de distribution de verres soufflés traditionnels. «Ce verre artisanal était, il y a quelques années, connu et largement commercialisé sur le marché. Mais après la fermeture de l’unité de fabrication de Ain Sebaa à la fin des années 90, il a complètement disparu, laissant la place au verre industriel. On trouvait quelques modèles au quartier des Habbous à Casablanca ou bien à Marrakech et ils provenaient de certaines familles qui les revendaient. Notre objectif, avec le lancement de notre entreprise, est faire découvrir ce modèle aux jeunes et de permettre, aux plus âgés, de remonter le temps…», indique El Mehdi N’Hairy qui n’a pas hésité, en pleine crise sanitaire, de lancer son activité. «Pour moi, c’était la période idéale pour lancer mon business en e-commerce, puisqu’il y avait le confinement et les familles passaient beaucoup de temps ensemble et donc consommaient du thé et d’autres boissons. L’offre des verres soufflés traditionnels venait à point et leur permettait de découvrir cet article, certes ancien, mais devenu rare sur le marché».

En mars 2021, au démarrage de Kissa’n, les ventes avaient atteint 3000 unités, aujourd’hui, elles vacillent entre 6 000 et 7 000 verres. Verres classiques transparents en verre recyclé bleu ou vert, verres en couleurs ou encore avec ornements dorés ou en acier inoxydable constituent l’essentiel de l’offre de la jeune entreprise qui cible une clientèle diversifiée : «Les jeunes de 30 ans qui sont installés chez eux et qui cherchent des articles de vaisselle originaux et vintage. Les personnes de 60 ans et plus qui retrouvent le verre artisanal de leur jeunesse, les Marocains résidant à l’étranger. Nous nous démarquons de l’offre du quartier des Habbous et de Marrakech qui, quant à eux, ciblent beaucoup plus les touristes», explique M. N’Hairy.

Les ventes enregistrent un pic durant Ramadan et l’été

Celui-ci avance que son objectif «est de permettre un large retour du verre soufflé artisanal, fabriqué de façon traditionnelle, dans des ateliers, donnant ainsi du travail et par conséquent un revenu à des milliers d’artisans, notamment des souffleurs de verre». C’est pourquoi les prix sont étudiés pour permettre à l’entreprise de se positionner par rapport à la concurrence dont les prix sont cinq à six fois plus élevés. Chez Kissa’n le prix varie entre 40 DH pour six verres transparents et 80 DH pour les verres teintés ou bien avec ornement. L’entreprise propose également des packs de 12 verres ornés à 350 DH. Un autre pack, 12 verres et théière en verre également, est commercialisé à 220 DH. C’est, selon les responsables de Kissa’n, le best-seller de la maison. Un autre pack de six verres teintés, plateau en bois et théière est proposé à 360 DH.

Et pour répondre au mieux à la demande de sa clientèle, l’entreprise a diversifié sa gamme en mettant en vente des plateaux en bois peints à la main par Zineb N’Hairy, des carafes et des verres à jus, des saladiers et seront bientôt mis en vente des articles en poterie fabriqués par des artisans de Safi. Les articles en verre, quant à eux, sont fabriqués dans l’atelier de Casablanca et dans les deux ateliers de Marrakech.

Chez Kissa’n on souligne que les achats sont essentiellement effectués par des jeunes qui commandent pour eux et, toujours selon les responsables de l’entreprise, aussi pour en faire cadeau à leurs parents. Le pic des ventes est enregistré pendant Ramadan et les mois de juin, juillet et août. Durant cette dernière période, les commandes proviennent essentiellement des MRE et représentent 40% des ventes annuelles. Par ailleurs, la clientèle compte aussi les cafés, restaurants et autres riads dans les villes de Marrakech, Fés, Kénitra, Rabat, Casablanca, Tanger et Settat.