Kimia Africa revient pour une deuxième édition

Les professionnels de l’industrie chimique et parachimique se donnent rendez-vous du 26 au 28 septembre à Casablanca.

Après une première édition réussie, la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), en partenariat avec la Fédération de la chimie et de la parachimie (FCP), donne rendez-vous aux professionnels de la chimie et de la parachimie au salon Kimia Africa, du 26 au 28 septembre au Centre international de conférences et d’expositions de Casablanca. Objectifs affichés : réunir l’ensemble des acteurs de la filière chimie et parachimie et proposer aux professionnels du continent africain un espace d’échanges autour des dernières actualités et innovations du secteur. Conçu autour d’un concept dynamique, Kimia Africa offre un programme d’animation particulièrement riche. En effet, 2 conférences techniques, 6 émissions TV et 3 trophées sont prévus afin de s’informer, se former, rencontrer de nombreux experts et bénéficier d’opportunités d’affaires en un lieu unique. Dans le but de maximiser les occasions de rencontres et de regrouper les acteurs qui ont la même volonté d’échanger et de partager toutes les actualités et les nouveautés de cette filière, les organisateurs vont mettre en place une plateforme dédiée aux rencontres d’affaires avec comme objectif de renforcer les opportunités de business et de partenariats. «Lors de sa première édition, le salon des matières premières et des technologies pour la chimie et la parachimie a confirmé son rôle important en tant que plateforme d’innovation, d’information et de contact», se félicitent les organisateurs.

Placée sous l’égide du ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, la première édition de Kimia Africa a réuni 2 500 participants professionnels qui ont pu renforcer leurs relations commerciales et s’informer sur les nouvelles approches et solutions dans le domaine de la chimie et parachimie.