Kia part à  la reconquête du marché après une absence de deux ans

A travers le lancement d’une offre de crédit à  0%, sans avances et sans frais de dossier, l’opérateur donne le ton de ce que sera sa stratégie commerciale. Il s’est rapproché de ses anciens clients pour redorer l’image de la marque. Le lancement de la nouvelle Sorento prévu en mars sera le coup d’envoi de la remontée de Kia sur le podium des meilleures ventes.

Les statistiques des ventes ne le démontrent peut-être pas encore, mais Kia est en train de regagner petit à petit sa place sur le marché marocain. Certes, on est encore loin de l’époque où la marque coréenne était sur le podium des meilleures ventes grâce, entre autres, à la Picanto. Mais depuis quelques mois, elle est très en vue sur le marché national à travers des campagnes de communication très agressives. Depuis la signature de l’accord de représentation de Kia au Maroc, le groupe émirati Binomeir a en effet mis les bouchées doubles pour redorer le blason de la marque. En quatre mois à peine, plusieurs opérations d’envergure ont été menées pour, à la fois, jauger l’impact de son absence du marché pendant plus de deux ans et redonner confiance à sa clientèle. «L’approche suivie a consisté dans un premier temps à renouer le contact avec les clients à travers la caravane Kia et l’organisation du salon Kia Expo», souligne le top management de Kia Motors Binomeir Group (KMBG). En effet, au lendemain de la signature de l’accord de représentation, et bien avant que les nouveaux véhicules soient acheminés vers le Maroc, Kia a entrepris une vaste campagne de communication à travers une caravane qui a sillonné 11 villes.

Le coup fut, semble-t-il, réussi puisque l’offre de check-up gratuit offert aux détenteurs d’anciens modèles a permis de toucher un grand nombre de clients. «Il fallait une communication autour de l’arrivée d’un nouveau représentant de la marque, en l’occurrence un groupe émirati, qui dispose d’une vision stratégique claire, des intentions d’investissements mais doté également d’une volonté de s’intéresser d’abord aux anciens clients et non pas de faire du business immédiatement», souligne Hatim Kaghat, directeur général adjoint de KMBG. L’opération a permis de toucher près de 3 000 clients, auxquels s’ajouteront quelques semaines plus tard 7 000 visiteurs au salon Kia Expo. Ce dernier, premier événement du genre au Maroc, avait pour objectif de compenser l’impact de l’absence de la marque du dernier Auto expo, événement majeur au niveau commercial, mais également marketing puisqu’il permet de présenter la gamme des véhicules phares des distributeurs sur les 18 mois suivant son organisation. Ces 10 000 premiers clients et prospects touchés à travers ces deux événements majeurs ont permis au représentant de la marque de mesurer concrètement l’impact de l’absence de l’ancien distributeur de KIA pendant plus de deux ans du marché marocain. «Le résultat nous a plutôt agréablement surpris. Certes, les clients avaient mal pris l’absence d’un distributeur vu qu’ils n’avaient plus à qui s’adresser pour leurs entretiens périodiques et leurs réparations. Mais la marque peut compter sur la fiabilité des anciens modèles pour maintenir son image auprès du public», ajoute-t-on auprès de KMBG.

Des points de vente seront ouverts à Oujda, Rabat, Kénitra, Agadir, Fès et El Jadida

Ces opérations laissent entrevoir que l’année 2015 est entamée sous de bons auspices. Le distributeur, qui a démarré le déploiement d’une stratégie commerciale, là encore très agressive, à travers notamment une offre de crédit à 0% sans avances et sans frais de dossier, prévoit de capitaliser sur le lancement de la nouvelle Sorento 2015 prévu en mars prochain pour entamer définitivement sa remontée vers le podium des meilleures ventes (ndlr : c’est l’objectif que se fixe KMBG pour les trois années à venir). Pour ce faire, un positionnement sur les SUV, segment particulièrement prisé au Maroc depuis quelques années, est un des axes stratégiques du groupe pour cette année. «Bien entendu, la Picanto reste un de nos modèles phare qui est apprécié par les clients et sera également concernée par notre stratégie commerciale», souligne Abdelmajid Aït Lafkih, directeur développement à KMBG.

Parallèlement, le groupe poursuit le déploiement de son réseau, avec l’ouverture programmée pour ce début d’année de plusieurs points de vente, notamment à Oujda, Rabat, Kénitra, Agadir, Fès et El Jadida. Ils viendront s’ajouter à ceux de Casablanca, Tanger, Tétouan, Meknès et Marrakech qui sont déjà ouverts. D’ici juin, le réseau devrait s’étendre à l’ensemble des grandes villes du Maroc. Selon les prévisions du distributeur, le volume d’affaires sera réalisé à hauteur de 60% dans les points de vente détenus en propre et 40% en concession dans les villes. A noter que le réseau sera constitué principalement de nouveaux concessionnaires, vu que seuls deux des anciens ont été reconduits. «La porte est ouverte à tout le monde. Il suffit d’avoir les capacités de répondre aux exigences de la marque pour assurer un service de distribution optimale», conclut-on auprès des représentants de Kia au Maroc.