Kerzner recrute 1 200 personnes pour Mazagan Beach Resort

L’aménageur formera ses effectifs à  l’Institut hôtelier et touristique d’El Jadida.
Une convention signée le 26 mai avec le ministère du tourisme.
Pour cette première phase, le budget de formation est arrêté à  12 MDH.

Les préparatifs vont bon train pour l’ouverture de la station Mazagan en octobre prochain. L’aménageur, Kerzner International, avait mis les bouchées doubles depuis 2006 pour ouvrir dans les délais cette station en raison du retard enregistré, après la signature de la convention avec le gouvernement, en juillet 2004.
Pour le démarrage, le groupe est en train de recruter 1 200 personnes, des nationaux pour la grande majorité. L’effectif devra, à terme, atteindre 1 800 personnes. Ce choix délibéré de faire appel aux ressources humaines locales a été, mardi 26 mai, l’objet d’une convention entre le ministère du tourisme et l’Institut de technologie hôtelière et touristique (ITHT) d’El Jadida, d’une part, et le groupe Kerzner et Mazagan Beach Resort, de l’autre.
Le recrutement d’un aussi grand nombre de personnes, en particulier des jeunes, est à inscrire au registre des performances du plan Azur.
La collaboration entre les différentes parties est d’autant plus nécessaire que la formation reste l’un des chantiers les plus en retard de la Vision 2010. De plus, l’introduction dans le cursus de formation des écoles et instituts touristiques du Maroc de l’expertise et de la culture d’entreprise de grands groupes internationaux comme Kerzner est une valeur ajoutée certaine pour les ressources humaines nationales.

La formation durera entre 6 semaines et 3 mois
Concrètement, Kerzner participera «à la définition des orientations stratégiques de l’institut de formation et à l’enrichissement du contenu de ses programmes de formation et de formation continue». Cette démarche est facilitée par le fait qu’il s’agit  là d’une station aménagée, construite et gérée par  un  seul intervenant qui a sa propre politique en matière de ressources humaines. En contrepartie, le ministère du tourisme ne va pas lésiner sur les moyens pour permettre à son institut d’intégrer cette politique. Le programme de formation concerne plusieurs métiers et sera réalisé, selon le besoin, sur des durées allant de six semaines à trois mois. A titre d’exemple, des métiers qui sont liés à la gestion et au fonctionnement d’un casino sont tout à fait nouveaux au Maroc et vont par conséquent demander au groupe une attention très particulière. Il n’est donc pas étonnant que le coût de cette formation soit évalué à plus de 12 MDH. Par ailleurs, le groupe mettra en œuvre tout un programme de formation continue pour suivre l’évolution des métiers et améliorer son positionnement dans le monde du voyage. Rappelons que le montant global de l’investissement de la station Mazagan s’élève à plus de 6 milliards de DH, et que la première phase sur les trois prévues a déjà nécessité une enveloppe de 3,1 milliards, hors volet résidentiel.