Jeclic.ma ou comment faire de bonnes affaires à  partir d’enchères en ligne

On peut acheter des articles high-tech ou de l’électroménager neufs 90% moins chers que dans un magasin. L’enchère s’effectue par clics de 0.10 DH et le lot est attribué au dernier surenchérisseur .

U n iPad 90% moins cher que le prix de vente en magasin, un ordinateur pour quelques centaines de dirhams, de l’électroménager à des prix défiant toute concurrence… Ce genre d’offres alléchantes vient de voir le jour au Maroc sur des sites web d’e-commerce. Importé des Etats-Unis, le principe des enchères est proposé par plusieurs sites marocains. Totalisant près de 7 000 inscrits, jeclic.ma est celui qui a réussi à attirer le plus de participants par sa formule simple, mais également par la diversité des lots proposés.
Le principe est simple : un produit est mis aux enchères à un prix très bas (0,10 DH). A l’ouverture des enchères, chaque membre inscrit sur le site a la possibilité de participer comme il le souhaite. A chaque surenchère (un clic), le prix de l’objet augmente de 10 centimes. Si au bout de 2 minutes après un clic il n’y a aucune surenchère, le dernier joueur remporte le droit d’acheter l’objet au prix affiché. Des internautes ont pu ainsi acquérir une télévision LCD 32’’ à 352,20 DH ou un iPhone 4 à 50,90 DH. Mais ils ne déboursent pas seulement que ça.

Le site réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires sur les crédits vendus

Pour participer à une enchère, il faut d’abord s’inscrire sur le site et acheter en ligne avec une carte bancaire des crédits (un pack de clics), à partir de 50 DH. Le clic vaut entre 2 et 5 DH. Si les plus chanceux ne misent que quelques dirhams pour avoir droit au lot, d’autres, en revanche, n’hésitent pas à «investir» des centaines de dirhams de crédits dans l’espoir d’arriver à leurs fins et peuvent même ne rien avoir.
Ces risques deviennent plus importants avec la mise en place de systèmes d’enchères automatiques ou «robots», chargés de miser à la place du joueur lorsqu’il n’est pas devant son écran. En effet, il suffit d’indiquer à l’avance le nombre d’enchères à placer ainsi que l’enchère maximale à ne pas dépasser, et le tour est joué. Pour prévenir l’addiction, jeclic.ma limite à 8 le nombre d’articles que chaque membre est susceptible de gagner en un mois.
Quoi qu’il en soit, le site perd rarement dans l’affaire. Par exemple, pour la télévision vendue à 352,20 DH, il a fallu 3 521 clics. A raison de 3,50 DH le clic, le site a empoché 12 323,5 DH en plus du prix de vente de la télé alors que sa valeur marchande est de 5 700 DH.