Isuzu lance une nouvelle génération de camions

Elle comprend une large gamme de 9 modèles allant du 3,5 au 18 tonnes. La marque veut contrôler 20% du marché du petit et moyen tonnage sur le moyen terme.

Isuzu ratisse désormais large. Après avoir lancé sa gamme de camions gros tonnage en 2015, la marque s’attaque de front à l’utilitaire léger et au petit et moyen tonnage. Tractafric Motors, importateur de la marque, vient en effet de lancer concomitamment le nouveau pick-up D-Max (qui signe le retour de ce modèle sur le marché après une année d’absence) et une nouvelle génération de camions petit et moyen tonnage. Le nouveau D-Max, l’un des rares pick-up conçus et produits par un constructeur de camions (Isuzu), se démarque par les qualités d’un poids lourd côté robustesse et celles d’une voiture côté confort.

Avec son nouveau design élégant et aérodynamique, son allure sportive, sa motorisation à la fois puissante, économique et respectueuse de l’environnement, ses équipements de sécurité (air-bags, ABS…) et son grand volume de chargement, il a de nombreux atouts pour se faire des adeptes dans le segment du pick-up. Il est disponible en simple et double cabine, en versions 4×2 et 4×4, il s’adapte à tous les usages, aussi bien professionnels que familiaux.

Pour sa part, la nouvelle génération des camions petit et moyen tonnage comprend une large gamme de 9 modèles allant du 3,5t au 18t (PTAC). Avec deux familles de produits importées en CKD et assemblées localement, la nouvelle gamme camions Isuzu se compose de la Série N qui désigne les modèles dont le PTAC varie de 3,5 à 8,5T et la série F pour les camions dont le PTAC est au-delà de 10T.

Elle possède des atouts techniques qui la placent dans une bonne posture parmi ses concurrents. A commencer par la motorisation qui répond aux normes d’émission en vigueur, et offre des niveaux de puissance et de couple optimaux selon le poids, l’usage et les contraintes techniques. A l’intérieur, les cabines sont agencées pour un maximum de confort et d’agrément d’utilisation (accès, visibilité, espaces de rangement). Aussi, le châssis a été renforcé avec des sections bien étudiées offrant plus de résistance et de la robustesse. La sécurité a été améliorée grâce à des procédés de sécurité passive et active. Selon le management de Tractafric, les nouveaux modèles lancés vont bénéficier de l’étendue du réseau Tractafric motors Maroc, qui compte aujourd’hui 13 points 3S (ventes, SAV et pièces de rechange) de représentation. Ce réseau comptera 17 sites à fin 2016.

«Nous tablons sur une part de marché de 10% en 2016 puis de 20% pour les quatre prochaines années», affirme le DG de Tractafric motors.