Investima, filiale de la Société Générale, prend 24% de Data Plus

Le fonds d’investissement a déboursé 11 MDH pour entrer dans le capital du distributeur d’Olivetti. L’actionnaire principal garde 76 % des participations.

Le holding de participations Investima, filiale de la Société Générale, prend pied dans le tour de table du distributeur-fabricant informatique Data Plus en rachetant 24% du capital. Cette prise de participation s’est faite en deux temps sur la base d’une valorisation de 40 MDH. D’abord, le fondateur et PDG, Abderrafie Rifi, a cédé 2 000 actions Data Plus (5% du capital) au nouvel actionnaire institutionnel au prix de 2 MDH. Ensuite, une augmentation de capital d’un million de DH, assortie d’une prime d’émission de 9 MDH et entièrement souscrite par Investima, a permis à celle-ci de se hisser à 24%. Le nouveau capital de 5 MDH demeure ainsi contrôlé à 76% par la famille RIFI. Entretemps, l’actionnaire historique de Data Plus, société basée à la zone industrielle de Bouskoura, avait cédé à celle-ci ses 70% du capital de Data E-Com, une structure périphérique qui a été ainsi totalement filialisée par Data Plus.
Sur le registre de la gouvernance, Investima obtient deux sièges au Conseil d’administration de sa nouvelle participation qui a connu un développement important au cours des dernières années (notamment grâce à la carte Olivetti).

Investima a dégagé un bénéfice net de 29 MDH en 2010

Data Plus a été créée en 1999 avec une forte ambition de se positionner dans le domaine de la mise en place des solutions de convergence des systèmes informatiques et télécoms. En 2006, et avec la signature d’un accord cadre avec Olivetti, elle est devenue une plateforme régionale de distribution mais aussi de fabrication des produits de cette marque à travers toute l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’ouest. Sur ce créneau d’assemblage de PC, portables et autres serveurs, Data Plus occupe le quatrième rang au Maroc. Elle distribue plusieurs autres marques d’ordinateurs, dont Sony, Samsung et Toshiba, ainsi que des équipements de bureaux (télécopieurs fax, photocopieurs, caisses enregistreuses, calculatrices…).
Quant à Investima, dont la création remonte à 1974, elle compte un portefeuille estimé à plus de 300 MDH avec des participations dans des fleurons industriels marocains tels Air Liquide Maroc. En 2010, elle a dégagé un bénéfice net de 29 MDH.