Inforisk monte en puissance : des données sur 300 000 entreprises et 500 000 dirigeants et associés

En plus des données d’identification, comptables, légales et commerciales, la société élargit son offre au risk management, analyse financière… 150 000 événements juridiques collectés par an et mis en ligne.

Inforisk, filiale spécialisée dans l’information commerciale du groupe Finaccess, propose de nouveaux services. En plus des données d’identification, financières, légales et commerciales, elle met à la disposition de sa clientèle, constituée essentiellement d’entreprises publiques et privées, des outils d’analyse financière et de gestion de risques à travers une batterie de ratios financiers ainsi qu’un système de scoring et de prévision. Sans oublier la gamme de solutions orientées bases de données qui englobe des services allant de la simple consultation pour une mise à jour du référentiel de l’entreprise à des solutions adaptées d’études sectorielles ou de consulting.
La création de cette société en 2007 est partie de l’idée que les informations sur les sociétés au Maroc sont insuffisantes. En effet, en l’absence d’un identifiant national commun, les données restent dispersées entre plusieurs entités, d’où la difficulté d’y d’accéder. «La première conséquence de cette dispersion est que chaque administration avance un chiffre différent concernant les entreprises qui sont actuellement en activité au Maroc», donne à titre d’exemple Khalid Ayouch, administrateur directeur général d’Inforisk. Selon la direction des impôts, ces entreprises sont au nombre de 822 000, la direction des statistiques avance le chiffre de 760 000 alors qu’à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) seulement 121 000 sont déclarées. Des écarts qui contribuent à augmenter le risque à gérer dans les relations avec les partenaires.

Une équipe de 40 personnes veille à la mise à jour de la base de données

«Partant de la loi, nous avons construit un système qui permet de bénéficier justement d’une vue : la plus claire, la plus transparente et la plus fidèle à l’image de l’entreprise», explique Khalid Ayouch. Inforisk répond à cette problématique en permettant aux entreprises marocaines ou étrangères d’identifier, évaluer et suivre leurs clients, fournisseurs et concurrents dans le cadre d’un système de veille et d’intelligence économique. Ainsi, ce sont plus de 300 000 sociétés répertoriées, 500 000 dirigeants et associés, 450 000 bilans et plus de 150 000 événements juridiques collectés par an qui constituent sa base de données. Une équipe de 40 personnes recueille et recoupe quotidiennement les données de plusieurs sources (OMPIC, annonces légales, Bulletins officiels, greffes des tribunaux, réseaux des notaires et infos reçues directement des sociétés) pour mettre à jour le système (plus de 600 informations recueillies par jour). Un travail de fourmi qui consiste à collecter, codifier, structurer, rapprocher et affecter ces données afin de les présenter à l’utilisateur final.