Industrie : Hausse de la production, stagnation des ventes en mai (BAM)

Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture au titre du mois de mai 2019 font ressortir une hausse, d’un mois à l’autre, de la production et une stagnation des ventes, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

La production se serait accrue dans l’ensemble des branches d’activité, à l’exception du « textile et cuir » où elle aurait marqué une stagnation, précise BAM dans une note sur les résultats de cette enquête d’opinion menée auprès d’un échantillon représentatif comprenant près de 400 entreprises industrielles.

Cette stagnation recouvre un recul dans « l’industrie textile » et dans « l’industrie de l’habillement et des fourrures » ainsi qu’une progression dans « l’industrie du cuir et de la chaussure ». La stagnation des ventes recouvre, quant à elle, une hausse dans la « chimie et parachimie », un recul dans la « mécanique et métallurgie » et une stagnation dans « l’agro-alimentaire » et le « textile et cuir ».

S’agissant des commandes, elles auraient connu une amélioration dans « l’agro-alimentaire » et dans la « chimie et parachimie » et une stabilisation dans le « textile et cuir » et dans la « mécanique et métallurgie », relève BAM. Les carnets de commandes se seraient situés à un niveau inférieur à la normale dans toutes les branches d’activité à l’exception de « l’agro-alimentaire » où ils auraient été à un niveau normal.

Dans ces conditions, le Taux d’Utilisation des Capacités (TUC) se serait établi au même niveau que le mois précédent, soit 75%.

Il ressort également des résultats que pour les trois prochains mois, les entreprises s’attendent à une stagnation de la production et une hausse des ventes.

Toutefois, plus d’une entreprise sur quatre déclare ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future des ventes, particulièrement dans « l’agro-alimentaire » et dans la « mécanique et métallurgie ».

(Avec MAP)