Ville nouvelle d’Annasr : le relogement va bon train

7 618 ménages auront leurs lots avant la fin de l’année.

Mise sur les rails par le Souverain il y a un peu moins d’un an, la ville nouvelle d’Annasr, à Ouled Saleh, dans la province de Nouaceur, avance sur les chapeaux de roues. Pour les besoins d’aménagement et de développement de ce pôle, le maître d’ouvrage, l’Agence Urbaine de Casablanca, est, pour rappel, entré en partenariat avec le groupement maroco-saoudien Garan suite à un appel à manifestation d’intérêt. Outre une composante de logements moyen et haut standing et villas, baptisée Victoria City, le nouveau pôle est appelé à reloger 40 000 habitants (sur une population totale pour toute la ville nouvelle de 150000) issus des bidonvilles de la région de Casablanca. Une première tranche de ce programme de relogement a déjà été menée à son terme.

Elle abrite, sur 85 ha, 1339 lots de terrain équipés, permettant de reloger 2 678 ménages. Suivra une deuxième tranche d’une consistance de 72 ha qui accueillera 2 470 lots de relogement bi-familiaux. Ces unités, en cours d’achèvement, devraient être livrées avant la fin de l’année en cours. Elles permettront de reloger 4 940 ménages. Les deux tranches profiteront ainsi déjà à 7 618 ménages bidonvillois. Plus notable, les équipements avancent à un rythme tout aussi soutenu. Deux écoles, une mosquée, un poste de police, un lycée sont déjà établis. Par ailleurs, l’accompagnement des bénéficiaires est aujourd’hui bien rodé : deux guichets uniques d’accompagnement social et technique ont été mis en place pour fournir une assistance au niveau des procédures d’octroi des autorisations de construire, d’immatriculation foncière…