TGCC Immobilier remet les premières clés de Prestige Tamaris

Le programme de 105 logements a été commercialisé à 70% en un an. Les appartements vendus entre 18 000 et 19 000 DH/m2 vont du studio de 52 m2 à l’appartement-jardin de 167 m2.

TGCC Immobilier remet les clés aux premiers résidents de son projet Prestige Tamaris situé sur la corniche de Dar Bouazza. Le promoteur immobilier livre ainsi dans les temps son complexe de 2 hectares dont la construction a démarré fin 2014. Depuis le début de la commercialisation il y a près d’un an, 70% des 105 appartements du programme ont trouvé preneur, selon le management de TGCC Immobilier, qui juge ce rythme appréciable au vu de la morosité du marché immobilier.

Le promoteur s’est assuré de mettre toutes les chances de son côté en proposant des prix étudiés. Ceux-ci restent certes compris entre 18 000 et 19 000 DH/m2, mais il faut savoir qu’il a fait d’importantes concessions sur l’exploitation de son foncier. 40% de la superficie du projet est réservée aux espaces verts, de même qu’il a renoncé à construire 800 m2 de l’assiette globale pour garantir une architecture avantageuse pour les résidents. Le programme ayant mobilisé un investissement de 250 MDH (foncier compris) est en effet conçu en L afin d’offrir une vue sur l’océan pour tous les appartements. Cet atout est complété par l’exposition sud-est, et une architecture en escalier favorisant l’ensoleillement et la luminosité des résidences pendant toute la journée. Pour boucler la boucle, il y a au maximum deux appartements par palier. Les plus petits s’étendent sur 52 et 78 m2 et les plus grands sur 136 et 167 m2. TGCC Immobilier cible même les acheteurs de villas en leur proposant un produit alternatif consistant en appartements-jardin avec un accès privatif.

L’entreprise compte se déployer en dehors de la région de Casablanca

Les équipements ne sont pas en reste. Le programme comprend 5 piscines dont une couverte et chauffée, un spa et fitness et un parking souterrain titré. Les écoles, les centres de loisirs et autres commodités qui se développent de plus en plus à Dar Bouazza complètent le tout.

Le promoteur immobilier, filiale du groupe de BTP TGCC, compte par ailleurs 6 autres projets en cours de commercialisation. A Dar Bouazza, il propose Domaine de Darb, un programme résidentiel d’appartements et de villas et Ocean Bay qui offre des résidences et des lots pour villas. A Bouskoura, il a mis sur le marché deux lotissements de terrains, les Iris de Bouskoura et Acacia, ce à quoi s’ajoute Domaine de Bouskoura, un projet de 60 villas isolées. A Californie enfin, TGCC commercialise Obrian Californie, un lotissement de terrains pour villas. L’entreprise dispose encore d’une réserve foncière non valorisée au niveau de Dar Bouazza et de Bouskoura qui devrait alimenter son activité sur les 5 à 6 prochaines années. Son ambition à terme est de se développer dans d’autres villes.