SMAP EXPO Bruxelles 2016 : Tanger-Tétouan-Al Hoceima, une région attractive pour les investissements

Elle dispose d’une offre foncière très compétitive et une offre touristique variée n Les villes de Taza, Al Hoceima et Taounate bénéficient d’une réduction de 50% de l’impôt sur les sociétés (IS) et de l’impôt sur le revenu (IR).

La Région est dotée de plusieurs structures d’accueil de l’investissement et de l’activité économique, dont Tanger free zone, Tanger Automotive City, Tetouan shore, Tetouan park et Aït Youssef à Al Hoceima, une destination de choix pour les investisseurs. Sachant que 19% des exportations nationales partent de cette région. Cela, sans parler des aéroports internationaux de Tanger et Al Hoceima, le premier étant connecté à plusieurs hubs internationaux : Casablanca, Madrid, Paris et Londres. Et avec le complexe portuaire Tanger-Med, qui joue un rôle primordial dans l’épanouissement de l’économie régionale en tant que plateforme d’échanges internationaux, c’est désormais une destination privilégiée des investissements directs étrangers (IDE), un espace économique dynamique. La logistique maritime sera renforcée par la réalisation du premier port de croisière au Maroc grâce à la reconversion de port Tanger Ville qui confortera la logistique maritime.

Il s’agit, entre autres, de Tanger-Métropole (plus de 7,6 milliards de dirhams), le programme de développement économique et urbain de Tétouan (près de 5,5 milliards de dirhams) et celui baptisé «Al Hoceima Manarat Al Moutawassit» (plus de 6,5 milliards de dirhams), renforçant ainsi le positionnement de cette région comme l’un des deux importants pôles économiques au Maroc. Et à l’ère de la régionalisation avancée et de toutes les réalisations précitées, l’avenir ne peut être que bien meilleur avec l’implication de tous les acteurs, décideurs, autorités locales, investisseurs…

Le secteur secondaire contribue à 35% de la valeur ajoutée de la région

Il faut signaler que le chantier de la régionalisation avancée, qui couvre les différentes régions du Royaume, se veut un nouveau modèle de développement économique et social visant à améliorer la gestion de la chose publique locale tout en adhérant le citoyen, à réduire les disparités sectorielles entre les différentes régions du Royaume et celles d’une même région et à créer des opportunités d’emploi et d’investissement, ainsi qu’à encourager les jeunes en particulier à prendre des initiatives pour s’insérer dans leur milieu économique.

tanger-med

Dans ce sens, Tanger-Tétouan-Al Hoceima est une région qui dispose d’une offre foncière très compétitive et une offre touristique variée comprenant notamment le balnéaire, la spéléologie (plus de 200 grottes à proximité de Taza), le tourisme de montagne et le tourisme écologique. Les parcelles en zones industrielles sont disponibles à faible coût et se prêtent idéalement aux activités agro-industrielles ou halieutiques. Plus encore, les villes de Taza, Al Hoceima et Taounate bénéficient d’une réduction de 50% de l’impôt sur les sociétés (IS) et de l’impôt sur le revenu (IR).

La région offre des avantages fiscaux et douaniers importants. En plus des avantages accordés à Tanger en vertu du dahir de 1963 pour la zone franche du port de la ville, l’installation à la ZFE Tanger Free Zone offre plusieurs avantages fiscaux. On peut citer par exemple l’exonération des droits d’enregistrement, l’exonération de timbre pour la constitution ou l’augmentation du capital et pour les acquisitions de terrains, l’exonération de l’impôt des patentes pendant 15 ans, l’exonération de la taxe urbaine pendant 15 ans, l’exonération de l’impôt sur les sociétés durant 5 ans, la réduction du taux à 8,75% après exonération de la taxe sur les produits des actions, des parts sociales et revenus assimilés pour les non-résidents, l’exonération de la TVA sur les marchandises et rapatriement libre des bénéfices et capitaux.  S’ajoutent à tout cela d’autres avantages accordés à des secteurs particuliers comme celui des mines, l’immobilier ou encore l’agriculture. La région est un carrefour industriel du Maroc. Le secteur secondaire contribue à 35% de la valeur ajoutée de la région, soit 7 points de plus que la moyenne nationale. Le poids de l’industrie s’explique par l’implantation du plus grand site d’assemblage automobile du pays (Renault Tanger Med) et le développement de zones franches. Parmi ses zones : la Zone franche d’exportation (ZFE), la zone industrielle de Gzenaya initiée par la CGI et la zone industrielle Al Majd à Bni Makada. La région compte aussi sur le développement de l’industrie lourde avec la présence de deux cimenteries sur son territoire. Enfin, elle  s’est dotée du principal pôle de production d’énergie éolienne du Maroc. Il convient de rappeler qu’entre 2000 et 2009, Tanger-Tétouan a connu une forte croissance du PIB avec 7,2%. Cette croissance annuelle moyenne était plus importante que la moyenne nationale (6,1%). Le PIB par habitant a connu pour sa part une croissance régionale de 5,6%.