Palm Immobilier lance son premier projet dans la région de Casablanca

La nouvelle marque du groupe Palmeraie Développement construira 1 200 unités sur 21 ha à Dar Bouazza. Des appartements de 62 à 133 m2 sont commercialisés à partir de 780 000 DH et des villas pavillonnaires de 156 m2 à partir de 1,88 MDH.

A peine lancée en mars dernier, Palm Immobilier, la nouvelle marque du groupe Palmeraie Développement dans l’immobilier moyen standing et supérieur, met sur les rails un premier projet, Ocean Palm, à Dar Bouazza. Ce projet est constitué de 1 200 unités sur 21 hectares. Le tout est scindé en trois résidences fermées. La première, dont la commercialisation a démarré ces derniers jours, abrite 222 appartements, des F2 (62 m²), F3 (entre 81 et 93 m²) et F4 (entre 116 et 133 m²). Ils sont commercialisés à partir de 780000 DH. S’ajoute à cela 48 villas pavillonnaires de 156 m² avec piscines et jardins privatifs accessibles à partir de 1,87 million de DH. Il est également programmé 42 commerces dans la première résidence. Les travaux de cette première tranche devraient débuter le deuxième semestre de l’année pour une livraison à partir de décembre 2018. L’ensemble du programme qui mobilise un investissement de 1,5 milliard de DH sera réalisé en 3 à 4 ans.

La conception garantit un ensoleillement et une luminosité maximum

  Ocean Palm a été conçu de manière à offrir des appartements traversants et à l’orientation étudiée pour garantir un ensoleillement et une luminosité maximum. Les concepteurs mettent aussi en avant sa faible densité (immeubles d’une hauteur maximale de R+2, 2 appartements par pallier…). Pour boucler la boucle, Palm Immobilier prévoit des aménagements extérieurs diversifiés comprenant des parkings souterrains, spa, salle de sport, piscines, jardins, crèche, centre de santé, commerce de proximité…

La nouvelle marque portée par Résidences Dar Saada (la filiale de Palmeraie Développement dans le logement social et le moyen standing) a par ailleurs un autre projet dans ses cartons. Situé à proximité de la gare Casa Voyageurs, il s’étendra sur 4 ha et s’accordera avec l’esprit de la marque qui est d’adresser la demande portant sur des biens dont les prix varient de 600 000 à 1,7 MDH.