Le groupe Garan construit un complexe scolaire à Victoria City

Un budget de 20 MDH est consacré à cet établissement qui pourra accueillir plus de 1 000 élèves. Trois systèmes d’enseignement y seront proposés : britannique, américain et français

Le Groupe Garan veut faire de son projet Victoria City, à Bouskoura, une ville à part entière. Entre autres, il a décidé d’y construire un complexe scolaire. L’investissement prévisionnel est d’environ 20 MDH. Prévu sur une superficie de 30 000 m², l’établissement pourra accueillir plus de 1 000 élèves, du préscolaire au lycée. Il sera doté d’infrastructures pédagogiques, sportives et culturelles (piscine olympique couverte, terrains de basket-ball, de tennis et de football ainsi qu’une salle de théâtre). Trois systèmes d’enseignement y seront proposés : British School, American School et French School. «Nous sommes en train de finaliser les plans et menons également des négociations avec des groupes du Moyen-Orient spécialisés dans la gestion de ce type de projets», explique Youssef Mansour, DGA commercial et marketing du Groupe Garan. «Les travaux démarreront l’été prochain, soit juste après le choix du groupe qui se chargera de la gestion du projet», précise-t-il. En principe, l’école recevra ses premiers élèves à la rentrée scolaire 2018/2019.

La scolarité, la santé et le commerce de proximité sont les priorités des acquéreurs

La décision de monter ce projet n’est pas fortuite. Elle a été prise sur la base d’une étude du cabinet IPSOS destinée à recenser les priorités des clients désirant s’installer à Victoria City. «Les trois points qui ressortaient à chaque fois sont la scolarité, la santé et le commerce de proximité», déclare le DGA. Ainsi, une clinique privée y sera ouverte. «Le bâtiment est déjà prêt et autorisé. Nous sommes aujourd’hui en négociation avec trois groupes pour la gestion de cet établissement», confie M. Mansour.

Le pôle urbain comprendra également des plateaux de bureaux, un hypermarché et un hôtel 3*. L’hypermarché portera l’étendard de Carrefour, tandis que BIM ouvrira des points de vente dans différents quartiers. Quant à la gestion de l’hôtel, elle intéresse le groupe Accor via sa marque Ibis. Sur le volet résidentiel, Garan affirme avoir commercialisé 70% de la première tranche et 80% de la deuxième. «Sur les parties mises en vente de la 3e tranche, nous avons dépassé les 90% de commercialisation», assure le DGA. D’après lui, le groupe s’apprête à lancer dans les semaines à venir la commercialisation de nouvelles zones. Il s’agit en l’occurrence des villas jumelées intitulées «les Villas du lac», une zone résidentielle R+5 ainsi qu’un bloc de résidences à proximité du boulevard Saint-Tropez. Un appel à manifestation d’intérêt pour les équipements privés (crèche, salle de sport…) sera lancé très prochainement pour faire de Victoria City un vrai pôle urbain.