Lancement du projet « E-Douar » dans la commune de Beni Yakhlef à Mohammedia

Le projet « E-Douar » de la Commune rurale de Beni Yakhlef, à Mohammedia, a été lancé jeudi par le ministre de l’Habitat et de la Politique de la Ville, M. Nabil Benabdallah.

Ce projet présente de nombreuses qualités et vertus, de par le respect de l’environnement, la valorisation des matériaux et de l’architecture, la combinaison de sources d’énergie renouvelables et sa contribution à la réduction de la fracture numérique entre urbain et rural, indique le ministère dans un communiqué parvenu dimanche à la MAP.

Le projet constitue aussi un véritable projet social de développement local porté et inspiré par les acteurs de la commune eux-mêmes.

En effet, ce projet a suscité l’intérêt et a fédéré les efforts de plusieurs acteurs nationaux, tels que le ministère de l’Education nationale, le ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), en plus des acteurs internationaux tels que la coopération allemande et la Fondation Heinrich-Boll.

Il est à noter que le lancement du projet « E-Douar » dans la commune rurale de Beni Yakhlef a eu lieu parallèlement au colloque international organisé à l’occasion de l’entrée de Casablanca dans le club des 10 premières Villes Intelligentes de l’IEEE core Smart city.

Cet événement constitue en effet l’occasion de se connecter avec d’autres villes du Club IEEE Smart City Initiative et des villes méditerranéennes et africaines pour partager les expériences et explorer les possibilités de collaboration.