Ikéa offre un salaire mensuel minimum de 4 000 DH nets à  ses nouvelles recrues

Le diplôme et l’expérience ne figuraient pas sur la liste des critères, le savoir-faire a été privilégié. En plus du salaire, les recrues bénéficieront d’une assurance maladie complémentaire et d’un plan de retraite.

Baptisée «Aji Khdem Maana», l’opération de recrutement massif lancée par Ikéa pour son premier magasin au Maroc a pris fin. Cette opération atypique organisée en collaboration avec l’ANAPEC s’est soldée par l’embauche de 360 employés pour différents postes (commerciaux, caissiers, magasiniers, manutentionnaires, livreurs…). L’entreprise dit avoir opté pour une méthode originale afin d’offrir à ses futurs salariés une expérience unique qui les marquera durant tout leur parcours professionnel. A ce titre, il est important de savoir que le diplôme et l’expérience ne figuraient pas sur la liste des critères. «Le choix des candidats s’est fait uniquement sur la base de leur savoir-faire, leurs valeurs ainsi que le lieu de résidence, puisque nous donnons la priorité aux habitants de Mohammédia et Zénata», déclare Marino Maganto, CEO Ikéa Maroc.

Au départ il fallait trier plus de 26000 CV pour en choisir 2 000. Les entretiens ont ensuite eu lieu du 14 au 16 mai au Théâtre municipal de Mohammédia. Partagé en groupes de 50, les candidats ont d’abord assisté à une séance de présentation des valeurs Ikéa avant de passer un premier entretien individuel, suivi d’un autre entretien de groupe. Les personnes retenues à cette étape ont passé un nouvel entretien individuel avec l’un des managers de l’enseigne. Il est important de savoir que cette étape est capitale puisque c’est à ce niveau que les managers définissent le poste adapté à chaque profil. Après quoi, un dernier face-à-face a eu lieu avec le chef du département dans lequel elles pourraient être affectées. «Pour permettre aux candidats de bien s’exprimer, certains entretiens se sont déroulés en darija», ajoute Marino Maganto.

40 postes réservés aux personnes aux besoins spécifiques

Les candidats finalement retenus ont signé leur contrat à durée indéterminé (CDI), lundi 18 mai. Le salaire mensuel minimum est fixé à 4000 DH nets. A cela s’ajoutent d’autres avantages sociaux, en l’occurrence une assurance maladie complémentaire, un plan de retraite, le transport, un service de restauration à prix conventionné et un programme de formation. Le nouveau magasin Ikéa Maroc sera construit sur une superficie de 26 000 m2 et nécessitera un investissement de 40 millions d’euros. Il permettra la création de plus de 400 emplois. Car en plus des 360 agents recrutés en début de semaine, l’enseigne a embauché 47 managers (95% marocains) et a réservé 40 postes de personnel de service aux personnes aux besoins spécifiques, celles souffrant de handicap en particulier.