IFRS9, ce qu’en dit Ahmed Rahhou, PDG de CIH Bank

Lors d’une conférence de presse tenue jeudi 6 septembre pour annoncer les résultats semestriels de CIH Bank, son PDG s’est également exprimé sur la norme IFRS9.

« Dans le cadre de l’adoption de l’IFRS9, CIH Bank entend appliquer de légères hausses sur les taux de crédit destinés aux clients jugés risqués », a déclaré Ahmed Rahhou, PDG de CIH lors d’une conférence de presse tenue le 6 septembre pour annoncer les résultats semestriels de la banque.

« l’application de la norme a induit, au niveau bilanciel, un impact sur les fonds propres de 229 MDH, impliquant une augmentation du stock de provisions de 18,5% et améliorant le taux de couverture des créances en souffrance de 11,5 points pour afficher 64% », a-t-il ajouté.

Pour ce qui est de la finance participative, le patron de CIH a révélé que « la banque participative du groupe Umnia Bank, a raflé la mise en captant la moitié de l’encours de financement du secteur ; soit 500 MDH, contre un 1,1 milliard de DH enregistré par tout le secteur selon les données de Bank Al Maghreb ».

Notons que le résultat net part du Groupe (RNPG) due CIH Bank s’est chiffré à 289,2 MDH au premier semestre 2018, soit une croissance de 136,7 par rapport à la même période de l’année dernière.

Cette hausse est due, vraisemblablement, à la forte baisse du coût du risque, mais surtout à un effet de base, suite à la non récurrence du contrôle fiscal ayant lourdement impacté les résultats du 1er semestre 2017.