Hyundai lance son nouveau SUV Creta

Sans devancière, cette nouvelle voiture compte concurrencer d’autres constructeurs sur des véhicules similaires. Motorisation, tenue de route et fourchette de prix sont les points forts du nouveau-né de la marque sud-coréenne.

Présentée au dernier Salon international de Dubaï en décembre 2015, la Hyundai Creta a fait son entrée dans le marché marocain. Un nouveau SUV à prix compétitif que la firme sud-coréenne a d’abord destiné au marché asiatique et chinois. «La direction stratégique de Hyundai a considéré que cette nouvelle voiture, qui n’a pas de devancière, était également parfaitement adaptable à la demande marocaine», indique-t-on du côté de la direction commerciale de Global Engines où l’on précise que «l’objectif est de réaffirmer la position de Hyundai Motor Company comme deuxième plus grand constructeur automobile de la région MENA». En effet, après avoir cartonné avec le ix35, désormais best-seller de la marque, le constructeur semble vouloir concurrencer directement Renault sur le segment de la Captur, Peugeot avec son 2008 ou encore Honda et son HR-V.

Un style dynamique qui dégage une robustesse propre aux SUV

De l’extérieur, la Creta offre un design intéressant et dynamique et dégage une robustesse propre aux SUV. A commencer par un style qui en fait un vrai petit Santa Fe, mais sur seulement 4,27 m de long. La voiture avance une largeur généreuse pour le segment : 1,78 m, soit 4 cm de plus qu’un Peugeot 2008, mais autant qu’un Renault Captur ou un Honda HR-V. Par ses dimensions, inférieures à celles de la ix35, Hyundai veut donner aux consommateurs le sentiment de confort mais également les avantages de la citadine : facilité de stationnement, maniabilité en ville…

De l’intérieur, l’habitacle est relativement spacieux, même si on note une faiblesse dans la diversité des matériaux et un tableau de bord «minimaliste» par rapport aux ambitions affichées par le constructeur. Mais la motorisation demeure le point fort de la Creta, qui est disponible en 1,4L ou 1,6L. Les deux versions offrent une tenue de route impeccable et des sensations de conduite positive, même si l’option «Cruise» n’existe pas. La fourchette de prix est également compétitive et risque de secouer le marché. L’entrée de gamme se situe à 209 000 DH et la sortie à 239000 DH. Une offre adaptée au marché marocain, qui reste grandement conditionné par le critère du prix.