Hay Moulay Rachid : le secteur double de taille et accueille plus d’espaces verts

Une extension de 500 hectares sera aménagée en immeubles R+2 à  R+4 et en villas. Des R+3 et R+4 longeront également les voies principales existantes. Un parc de 20 hectares est prévu à  l’emplacement de la carrière au sud de la zone industrielle.

Le nouveau plan d’aménagement de Hay Moulay  Rachid étend ce secteur de plus de 500 hectares, soit l’équivalent de ce qui existait auparavant. C’est dire les opportunités d’aménagement d’habitats qui s’y créent. Au niveau de la nouvelle extension justement, le nouveau plan programme du résidentiel sous forme d’immeubles collectifs à R+3 et R+4 sur de grandes parcelles, de l’habitat sur de petites et moyennes parcelles à R+2 et R+3 et enfin une zone d’habitat individuel sous forme de villas.

Mais hormis le secteur d’extension, le plan apporte des nouveautés consistant en un habitat de hauteur moyenne (R+3 et R+4) projeté le long des voies principales. En dehors de la volonté d’accompagner la croissance démographique du secteur (de plus de 220 000 habitants actuellement, la population de Hay Moulay Rachid devrait passer à 315 000 à l’horizon 2020), l’objectif de ces aménagements est de requalifier et de remettre à niveau les différents quartiers, selon les initiateurs du nouveau plan.

S’agissant d’un zonage plutôt généreux en hauteur, un autre objectif poursuivi par le nouvel aménagement est vraisemblablement de permettre la restructuration et le relogement des occupants d’habitats non réglementaires localisés surtout dans la partie sud du secteur. En termes de zones d’activité, le nouveau plan introduit au sud-est du secteur un nouvel espace pouvant accueillir des activités tertiaires, commerciales, d’enseignement, de recherche et des activités industrielles ne présentant pas de risques ou de nuisances importantes, ce qui devrait au passage permettre la restructuration et la mise à niveau des zones d’activités informelles.

Des nouveautés notables sont également à signaler pour ce qui est des espaces verts insérés en quantité dans le nouveau plan, ce qui se comprend du reste vu que l’offre en la matière demeure extrêmement faible à l’heure actuelle, de l’aveu même des initiateurs du nouveau plan. Dans le détail, le secteur d’extension de Hay Moulay Rachid accueillera un grand parc public d’environ 15 hectares sur des terrains en partie traversés par des lignes électriques de haute tension. Dans le nouveau plan, Hay Moulay Rachid est également limité dans sa partie sud par une ceinture verte traversée par la rocade sud. Cet espace à vocation naturelle s’étale en une vaste vallée verte sur le territoire limitrophe de la commune de Lahraouiyine. Signalons enfin au volet des espaces verts, l’aménagement de grands axes particuliers, constitués de places ou de parkings plantés notamment le long de toutes les voies d’aménagement de la zone d’activité économique d’une emprise de 30 à 50 m . Un grand espace vert de 20 ha d’«une grande qualité visuelle» est également prévu à l’emplacement de la carrière située en limite sud de la zone industrielle existante de Hay Moulay Rachid (sur le boulevard Oqba Bnou Nafii). Cela ne pourra néanmoins se faire, l’on s’en doute, qu’après dépollution et aménagement du site.