Haut standing au Maroc : Marina de Casa, 60% des constructions bientôt achevés

Le projet de la CGI avance à  grands pas avec un niveau de commercialisation de l’ordre de 70%. Le chantier relatif au centre commercial a été lancé le mois d’avril dernier et ceux des hôtels programmés d’ici la fin de l’année.

C’est dans quelques mois que les 374 unités résidentielles et les premiers bureaux seront prêts pour être livrés. Le chantier de la marina de Casablanca a démarré en 2009 et s’étale sur 26 hectares. En clair, il aura fallu quatre ans pour construire 60% du projet. Même niveau retenu pour la construction des bureaux, soit 80 000 m2 sur un total de 130 000 m2 dont l’achèvement est attendu au plus tard à la fin de l’année 2013. «La construction du reste devrait démarrer l’année prochaine», avait précisé à l’époque, M’Hammed El Merini, DG d’Al Manar Development, filiale de la CGI.

Pour l’heure, les 70% des résidences achevées ont été vendues. Concernant l’offre proprement dite, les surfaces des appartements et duplex varient de 60 à 430 m2. Les résidences se situant en bas de l’immeuble disposent pour leur part d’un jardin privatif. Le prix au mètre carré varie de 25 000 à 30 000 DH.

Côté offre bureaux, deux types d’immeubles sont proposés. La première catégorie sise sur pas moins de 12 000 m2 a déjà été cédée à une entreprise mais dont l’identité  demeure confidentielle. Dans la foulée et compte tenu des difficultés à commercialiser des surfaces aussi grandes, la stratégie commerciale a été repensée. Et c’est dans cette optique que les bureaux situés en deuxième ligne du projet sont désormais commercialisés sous forme de plateaux à partir de 300 m2. Les prix de vente varient de 27 000 à 30 000 DH le m2 alors que la location coûte entre 190 et 220 DH le m2.

Le chantier du centre commercial de 45 000 m2 qui a déjà démarré depuis quelques mois intègre également 15 000 m2 de locaux commerciaux sis en bas des immeubles. Le prix de vente a été fixé à 50 000 DH le m2. Certains ont déjà été acquis par des enseignes d’ameublement, d’électroménager et d’épicerie fine, ainsi que par une banque. Un fitness spa et une crèche sont aussi prévus.

Le projet hôtelier porte, par ailleurs, sur un hôtel 4* business de 200 chambres, un 5* de 300 chambres, confié en gestion au gérant américain Mariott. Ce dernier inclura un palais des congrès offrant 5 000 sièges et une unité de luxe de 150 chambres. Et c’est l’indien Oberoi qui a été choisi pour gérer le dernier espace.

Pour l’hôtel 4*, plusieurs gestionnaires ont manifesté leur intérêt mais rien n’a encore été officiellement décidé.

Pour ce qui est de la marina, autre composante valorisant le projet, elle devra accueillir un aquarium. Le projet ambitieux vise à doter la marina d’un aquarium de quatrième génération. Le leader européen en la matière à Valence a déjà été contacté pour sceller un partenariat. Le Conseil de la ville devra également porter le projet vu son envergure stratégique, culturelle et scientifique.

Bref, le cahier des charges prévoit la fin de tous les travaux d’ici 2016. Doté d’une enveloppe budgétaire globale de 8 milliards de DH, Casablanca Marina devrait accueillir 710 000 occupants et visiteurs potentiels.