Hanouty passe de la petite épicerie aux grandes supérettes

Depuis sa création en 2007, la chaîne était composée de magasins de 20 à  200 m2. Les prochains magasins feront 400 m2 de superficie en moyenne.
Une carte de paiement différé pour remplacer le traditionnel carnet de crédit utilisé dans le petit commerce.

Hanouty aborde un virage stratégique après deux années d’existence. A compter de cette année, l’enseigne élargira son réseau avec des magasins de 400 m2, alors que la superficie moyenne par point de vente variait jusque-là entre 20 et 200 m2. De grandes supérettes cohabiteront donc avec de petites épiceries de quartier. Derrière cette décision, il  y a l’idée de diversifier l’offre avec d’autres services. Outre la téléphonie déjà proposée, les magasins Hanouty proposeront dans un premier temps un service de billetterie. Un test a déjà été réalisé avec la société de transport de voyageurs CTM, à Casablanca et Rabat. Le service sera disponible, prochainement, dans d’autres villes, notamment Ksar Kébir, Ouezzane, Aïn Taoujtate et Azilal… D’autres projets de services sont actuellement à l’étude, mais les responsables de Hanouty préfèrent ne pas en parler pour l’heure. Mais sur le site Internet, on peut relever qu’il est fait mention de services financiers et de produits d’assurance, à côté de la vente de timbres postaux, de tabac, de journaux et de la vente sur catalogue.
Quoi qu’il en soit, ils se contentent de préciser que «cet élargissement de la gamme se fait dans l’objectif de renforcer la proximité des clients» qui est, rappellent-ils, un principe de base de la chaîne. D’ailleurs pour garder l’esprit de l’épicerie de quartier, l’enseigne a mis en circulation une carte de paiement différé pour remplacer le carnet de crédit couramment utilisé dans le petit commerce et qui permet au client de s’approvisionner sans débourser mais à hauteur d’un plafond déterminé.

160 magasins, 11 000 m2 de surface de vente
C’est également cette même préoccupation de proximité qui a guidé la décision de ne distribuer que des produits de grande consommation, alimentaires et non alimentaires. Mais l’introduction de nouvelles prestations de service permettra de drainer un plus grand nombre de clients.  
Le changement ne se résume pas à ces deux points à savoir l’augmentation de la superficie et la diversification de l’offre. Désormais, l’enseigne exige que les gérants franchisés soient présents sur le point de vente. Sur les deux premières années d’activité, l’expérience a révélé que cela est nécessaire pour garantir une bonne gestion. Aujourd’hui, Hanouty revendique 160 implantations, dont 120 gérées en franchise, pour une superficie totale de 11 000 m2. Selon les responsables, 95% des magasins réalisent une recette moyenne quotidienne de 100 DH par m2. Au total, le chiffre d’affaires a été de 150 MDH en 2008 contre 47 millions en 2007. Il devrait progresser de 50% en 2009, soit un rythme similaire à celui de la surface de vente. Les responsables précisent, toutefois, que leurs prévisions ne tiennent pas compte des recettes générées par les nouvelles prestations de services programmées .