Haj 2009 : un quota de 4 650 pèlerins seulement pour les agences de voyages

Elles ont obtenu 35 000 inscrits sur l’ensemble du territoire.
La fédération a décidé de fixer à  46 pèlerins le nombre maximum par agence.
Les prix seront mieux encadrés pour assurer un bon service.

C’est mercredi 13 mai qu’a eu lieu au niveau des provinces le tirage au sort pour les candidats qui ont choisi de s’inscrire auprès des agences de voyages pour le pèlerinage 2009. Avec l’application stricte de la réglementation en vigueur, les agences qui seront sélectionnées n’hériteront que de 4 650 pèlerins en tout, soit environ 800 de moins que lors de la précédente édition. Ce que la profession redoutait à l’instauration du système ne fait donc que se confirmer. Il est fort possible que la tendance à la baisse se maintienne si le système ne change pas, à moins que les agences ne fassent, à l’avenir, davantage d’efforts pour inciter les futurs pèlerins à opter pour elles. En attendant et comme pour les années précédentes, le tirage au sort qui se déroule en séance publique en présence de tous les candidats est supervisé par représentant du ministère du tourisme et par le président de l’association régionale des agences de voyages.
Il faut savoir que tous les candidats au pèlerinage sont tirés au sort (la demande est largement supérieure au quota attribué au Maroc) et conservent ainsi leur numéro d’ordre. Les moins chanceux pourront ainsi être repêchés en cas de désistements. Autrement dit si un candidat renonce au voyage pour une raison quelconque, le suivant inscrit sur la liste d’attente, selon les résultats du tirage, prendra sa place et ainsi de suite.

La liste définitive des agences retenues sera communiquée le 2 juin
Du côté des agences qui ont souscrit au cahier des charges du ministère du tourisme, l’ouverture des plis a eu lieu les 14 et 15 mai. Les agences retenues seront par la suite notées selon différents critères. La liste définitive sera communiquée le 2 juin. Cette année, «nous allons essayer de donner leur chance à toutes les agences candidates, c’est-à-dire ne pas en éliminer certaines selon des critères futiles», précise Lahbib El-Eulj, président  de la fédération nationale des agences de voyages du Maroc (Fnavm). Pour impliquer le maximum, les agences retenues ne pourront pas dépasser un quota individuel de 46 personnes. De plus, les prix seront mieux encadrés. «Une fois les négociations avec les prestataires saoudiens achevées, nous allons établir un prix de référence pour les agences qui ne peuvent en aucun cas les majorer ou les minorer de plus de 10%» , fait-il savoir. L’objectif est d’assurer un bon service.