Haj 2007, le tirage au sort pour les agences prévu le 22 juin

Il se déroulera dans les wilayas et provinces en présence des postulants
32 000 candidats convoitent 7 700 places
La région de Casablanca perd des places par rapport à 2006.

C’est à partir du 22 juin courant qu’aura lieu le tirage au sort pour la désignation des futurs pèlerins ayant opté pour le départ à travers une agence de voyages. Ce tirage aura lieu au siège des wilayas et des provinces dans toutes les régions. Les candidats sont invités à y assister pour s’assurer de la transparence de l’opération.

Cette dernière concerne 32 149 candidats, soit 27% du total des postulants, pour lesquels 7 719 places sont réservées. Pour comprendre ces chiffres, il faut rappeler que, selon l’approche du libre choix des candidats, ce sont cette année 120 814 personnes qui se sont inscrites pour postuler au Haj, dont 88 865 ont opté pour le quota du ministère (21385 places déjà attribuées, également par tirage au sort).

Les transferts inter régions ne sont pas prévus ; par ailleurs, les régions qui auront le plus d’inscrits bénéficieront de plus de places et inversement. A titre d’exemple, dans la région du Grand Casablanca, ce sont 9 639 personnes qui ont opté pour les agences de voyages, soit 30% du total des inscrits agence.

De ce fait, les agences agréées de Casablanca vont encadrer quelque 2 300 pèlerins, soit donc 30% de la quote-part des agences. Or, lors de l’édition précédente, et sur la base de l’ancien système de répartition, elles avaient obtenu 3 439 pèlerins, soit 33% de plus que cette année.
Pour établir les listes d’attente, le tirage au sort se poursuivra jusqu’au dernier bulletin

En revanche, il existe des exemples inverses. Il en est ainsi de la région de Meknès Tafilalet ( El Hajeb, Errachidia, Ifrane, Khénifra, Meknès) qui, malgré un score inférieur de 7 points à la moyenne nationale des agences, se voit attribuer 323 places, alors que les agences de cette région n’ont bénéficié l’année écoulée que de 237 places, soit une progression de 36%.

Ceci pour dire que le système d’octroi des quotas par région est en train de se démocratiser en fonction de l’agressivité des agences en terme de communication, loin des calculs et autres passe-droits. La région de Tadla Azilal (Beni Mellal et Azilal) a vu son quota passer de 517 pèlerins l’année dernière à 243 cette année, soit moins 53%. En fait le nombre d’inscrits dans la région au niveau des agences ne dépasse guère 968 candidats.

S’agissant du tirage au sort proprement dit, ce sont tous les noms des candidats qui seront introduits dans l’urne. Les premiers tirés sont assurés de faire le voyage et ce jusqu’à épuisement du quota de la région. Le tirage se poursuivra jusqu’au dernier bulletin pour établir les listes d’attente et éliminer tout motif de contestation. Les candidats désignés iront ensuite à l’agence de leur choix pour continuer les procédures.