Grande distribution : la course aux ouvertures de magasins s’est intensifiée en 2014

74 magasins ont été inaugurés cette année contre 45 en 2013. Le turc BIM envisage d’investir dans des magasins plus spacieux avec parking propre. Le groupe Marjane a ralenti son rythme d’extension.

L a grande distribution continue de prendre du poids. En 2014, 74 magasins, toutes tailles confondues, ont été inaugurés par les opérateurs. Le nombre total de points de vente est monté à 372 contre 298 en 2013 et 253 en 2012. Soit une surface de vente totale qui avoisine les 500 000 m2. Avec ses 72 magasins à fin 2014, le tandem Marjane-Acima occupe toujours la première place avec plus de 50% de superficie de vente et 56% de part de marché. Dans les faits, ce groupe a ralenti son rythme d’extension. Contrairement aux prévisions annoncées en 2013, (9 nouveaux magasins en 2014), le groupe a ouvert uniquement trois hypermarchés Marjane à Casablanca, Inzegane et Guelmim. Il a également lancé son premier supermarché de proximité baptisé Xpress Market au quartier Val fleuri de la capitale économique. «Le groupe pourrait enregistrer une régression du chiffre d’affaires à cause de la fermeture des caves de Marjane. En effet, les ventes d’alcool représentaient plus de 30% du chiffre d’affaires réalisé par les deux enseignes», explique un expert du secteur de grande distribution. Et d’ajouter : «Il est ainsi difficile de remplacer les recettes réalisées par ce rayon». Contacté à ce sujet, la direction de la communication du groupe Marjane n’a pas donné suite à notre demande. Cependant, si le groupe leader de la grande distribution au Maroc peut perdre des parts de marché sur le territoire local, sa croissance ne sera pas pour autant bridée compte tenu de sa nouvelle stratégie qui se focalise sur l’extension de la chaîne en dehors des frontières marocaines. En effet, le groupe envisage de s’installer dans trois pays africains, en l’occurrence la Tunisie, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Le réseau du groupe Label’Vie compte 62 magasins

Quant au groupe Label’Vie, il continue d’appuyer sur le champignon sur le marché domestique. Il a inauguré au titre de l’exercice écoulé huit supermarchés d’une surface de vente totale de 19 300 m2. Il s’agit de cinq supermarchés Carrefour Market (Casablanca, Marrakech, Berkane, Essaouira et Khénifra), deux Carrefour (Hypermarché) à Oujda et Targa, ainsi qu’un Atacadao à Taza. Grâce à ces ouvertures, Label’Vie dispose d’un réseau de 62 magasins, dont 5 Carrefour, 46 Carrefour Market et 11 Atacadao. Cette extension du réseau a notamment permis de réaliser une belle performance financière. «Au terme de l’exercice 2014, le Groupe Label’Vie devrait réaliser un chiffre d’affaires de 6,6 milliards DH, en hausse de 15% par rapport au chiffre d’affaires réalisé en 2013», explique Riad Laissaoui, Directeur Général adjoint du groupe.
La part de marché de Label’Vie stagne à 30%, confirme le management du groupe. Entre autres explications, le panier moyen des super et des hypermarchés Carrefour ont connu une progression de l’ordre de 5% tandis que celui de l’enseigne Atacadao (qui est habituellement le plus élevé du groupe Label’Vie) a légèrement reculé en 2014. Il s’agit «d’une baisse qui s’explique par un changement de concept à travers la conversion des magasins Métro (dédiés exclusivement aux professionnels avec un panier plus important) en Atacadao (un concept destiné aux professionnels et aux particuliers avec un panier moyen plus modeste)», explique-t-on du côté du groupe.
Sur ce registre, il est important de rappeler qu’au titre du premier semestre 2014 le groupe n’avait pas encore transformé l’ensemble des magasins Métro en Atacadao. «Nous devrions assister à une amélioration du panier moyen des magasins Atacadao grâce à la stabilisation du modèle économique de ce dernier durant le deuxième semestre de 2014», déclare Riad Laïssaoui.
Concernant l’année 2015, le groupe envisage dans le cadre de sa politique d’investissement de procéder à une extension du réseau à raison de 22 000 m². Une enveloppe de 202 MDH sera dédiée à l’ouverture de 6 000 m² de Carrefour Market. A cela s’ajoute un investissement qui varie de 108 MDH à 150 MDH pour l’ouverture de 10 000 m² de surfaces de vente supplémentaires de Carrefour Hypermarché. Pour son concept de hard discount Atacadao, le groupe Label’Vie réserve une enveloppe d’investissement de 77 MDH pour l’ouverture de 6 000 m² en 2015.

Le chiffre d’affaires de BIM a progressé de 50%

Pour BIM, 2014 a été une année faste. L’enseigne de hard discount a ouvert 59 magasins de superficies allant de 300 à 400 m2. Résultat, le réseau de distribution de l’enseigne comprend actuellement 225 points de vente sur tout le territoire national contre 76 à fin 2011 et 44 à fin 2010. A cet égard, il est important de rappeler que cette enseigne a enregistré un nombre important d’ouvertures au titre de l’exercice écoulé à la faveur de son positionnement hard discounter qui l’oblige à n’exploiter que les magasins en location. Ce faisant, elle indique n’avoir aucun plan d’extension préalablement défini. «Dès que l’opportunité le permet nous nous installons», déclare le management. En somme, il suffit de trouver un bon emplacement avec un prix de location raisonnable pour implanter un magasin. Cette stratégie a permis à l’enseigne Turque de bien percer sur le marché marocain. Outre le nombre important de points de vente, le chiffre d’affaires de l’enseigne a enregistré une progression de l’ordre de 50%.
Cette progression, le management l’explique par plusieurs facteurs. D’abord, la part des marques propres dans le chiffre d’affaires a connu une forte progression au titre de l’année 2014. En effet, pour réaliser d’importantes marges, le groupe a développé en collaboration avec les industriels marocains plusieurs marques de produit de première nécessité (huile, farine, thé, yaourt…). Les prix de ces produits restent nettement inférieurs (entre 3% et 20%) par rapport aux autres marques. Ensuite, les rayons ont été reconfigurés. «En cette année, nous avons procédé à la suppression de produits à faible rotation pour les remplacer avec d’autres dont la demande est très importante», développe-t-il. Enfin, il est important de noter que les ambitions de BIM n’ont pas de limite. Installé en 2008, le groupe contrôle à fin 2014 près de 6,5% de part de marché. Un chiffre qui est censé augmenter cette année puisqu’il envisage d’investir dans des magasins à grande superficie. En effet, l’enseigne turque aménagera des magasins de superficie de 800 m2 à 1 000 m2 avec un parking propre. Pour accompagner ce développement, une troisième plateforme logistique verra le jour en 2015. Il faut dire qu’à ce rythme, le groupe serait capable d’atteindre son objectif de 1 000 magasins dans 10 ans, voire avant.