Globalstar augmente son capital

En effet, quelques mois seulement après avoir acquis, auprès de l’Agence nationale de régulation des télécoms (ANRT), une licence de type GMPCS (téléphonie par satellite), elle vient de porter son capital à  20 MDH, soit une augmentation de 5 MDH

Globalstar North Africa (GNA) affiche de fortes ambitions pour le Maroc. En effet, quelques mois seulement après avoir acquis, auprès de l’Agence nationale de régulation des télécoms (ANRT), une licence de type GMPCS (téléphonie par satellite), elle vient de porter son capital à 20 MDH, soit une augmentation de 5 MDH. Cette nouvelle injection d’argent frais lui permettra d’accélérer la couverture du pays de son réseau téléphonique.
Rappelons que le concept de GNA repose sur la présence dans les régions enclavées, où le réseau classique des deux concurrents précités est peu performant et ce, à travers essentiellement des téléboutiques mobiles qui offrent une multitude d’autres services (fax, photocopies.). Ces unités qui s’appuient sur la technologie des systèmes GMPCS sont accessibles par leurs utilisateurs à partir de n’importe quel point du globe.
Après le succès rencontré par ses premières téléboutiques, notamment celles disséminées dans la région du Souss, GNA compte désormais avancer ses pions dans les zones reculées du centre. Avec des capacités techniques et financières largement confirmées, GNA, qui revendique déjà le titre de troisième opérateur derrière Maroc Telecom et Méditelecom, compte atteindre dès cette année 100 MDH en chiffre d’affaires en attendant de mieux cerner les habitudes des consommateurs de téléphonie mobile .