Gestion des catastrophes : le Maroc importe l’expertise canadienne

Prudent Maroc, société créée par des associés marocains et canadiens, s’est positionnée sur le créneau.
Sécurité au travail, audits de sites à risques, cartographies
de risques… Elle offre des prestations variées.

Aumoment où, au Maroc, on commence à peine à parler de la gestion et de la prévision des catastrophes et des risques, le groupe canadien Prudent, leader dans la gestion intégrée des risques au Québec, avait anticipé le mouvement en créant à Casablanca, dès 2004, une société mixte, Prudent Maroc. Son capital est détenu à 49% par le groupe québécois Prudent-cabinet et la Banque fédérale du Québec ; 51% étant souscrits par des privés marocains. Depuis, même si elle n’a pas beaucoup communiqué, Prudent Maroc a développé un flux d’affaires intéressant au Maroc. Des contrats, portant sur la sécurité au travail, ont ainsi été signés avec quatre grands groupes industriels. Un contrat a aussi été décroché pour l’audit des aéroports de l’ONDA, financé par l’Agence canadienne pour le développement international (ADI).

L’entreprise peut gérer une crise de bout en bout
Driss Benomar, associé et DG de Prudent Maroc, se dit optimiste même si, sur le terrain, les choses ne sont pas toujours faciles. «Les opérateurs et les clients potentiels ont tendance à confondre la gestion intégrée des risques avec d’autres prestations comme le simple gardiennage de sites», explique-t-il. Depuis la création de Prudent Maroc, M. Benomar ne ménage pas ses efforts pour vendre l’expertise canadienne aux autorités marocaines. Une expertise qui couvre un large éventail de prestations allant de la simple sécurité d’un site à la gestion de crise en passant par les interventions d’urgence et des opérations de décontamination… En amont, Prudent Maroc propose des prestations dans le domaine de la prévention, notamment les audits de zones à risques, des cartographies de risques, des exercices, des simulations et autres. La société Prudent s’appuie sur les technologies les plus avancées, notamment la cartographie numérisée, des logiciels pour modélisation des matières dangereuses…

Ainsi, en cas de catastrophe, Prudent est, selon ses responsables, capable de mener la gestion de crise de bout en bout. Des prestations qui devraient e intéresser le Maroc. Les partenaires canadiens croient dans le potentiel d’affaires au Maroc et ont décidé d’augmenter les moyens financiers de leur filiale marocaine. Il y a quelques jours, les deux grands patrons de Prudent ont fait le déplacement à Casablanca. Histoire de donner un petit coup de pouce.