Galenica introduit sur le marché un traitement de l’hépatite C

Après trois années de recherches, Laboratoires Pharmaceutiques Galenica met sur le marché une nouvelle alternative pour traiter l’hépatite C.

Une biothérapie, ISOF 400mg et Daclar 60 mg, qui garantit, outre un taux de guérison de plus de 95% du virus du VHC sur un court délai, un accès au traitement pour les patients atteints du virus de l’hépatite C. En effet, la boîte de 28 comprimés est commercialisée à un prix public de vente de 3 000 DH. Soit, explique Abdelghani Guermaï, président de Galenica, «un prix 60 fois moins cher que le traitement antérieur». Ce nouvel anti-infectieux qui se substitue à l’Interferon et la Ribavirine réduit la durée du traitement d’une année à 3 mois. Le lancement de ce générique s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement de l’offre thérapeutique du laboratoire pour lutter contre les maladies chroniques lourdes tel que le cancer, l’hépatite C, le diabète, l’hypertension artérielle ainsi que les maladies dégénératives. L’investissement de 20 MDH permettra au laboratoire de s’attaquer à l’hépatite C aussi bien au niveau national qu’à l’étranger, notamment en Afrique de l’Ouest.