Fram met en vente son hôtel Volubilis de Fès

Le taux d’occupation de l’hôtel plafonne à  30%. Le voyagiste veut se concentrer sur les destinations plus rentables, notamment Marrakech et Agadir. La vente de l’établissement lui rapporterait 200 à  250 MDH.

Le voyagiste français Fram, un des plus gros opérateurs hôteliers au Maroc avec une capacité de plus de 1 500 lits, envisage de se séparer de son hôtel Volubilis à Fès, un 3* que le groupe avait inauguré en 1993. Une décision qui permettra au groupe de se concentrer sur ses autres destinations marocaines, par ailleurs plus rentables, à savoir Marrakech et Agadir et, dans une moindre mesure, Ouarzazate et Rabat.
Il faut dire que malgré plusieurs actions promotionnelles et tentatives de redressement de la situation, le Volubilis n’arrivait toujours pas à monter en puissance. L’établissement affiche un taux d’occupation d’environ 30%, selon nos informations, soit largement en deçà du seuil de rentabilité d’un hôtel de ce standing. Aussi, dans un contexte de difficultés manifestes sur la destination Maroc avec un nombre d’arrivées qui est repassé sous les 100 000 en 2010 (95 000), contre 130 000 en 2008, le spécialiste du voyage en forfait privilégie davantage la rentabilité des investissements et la réallocation des ressources.

Fram reste le premier TO au Maroc

Dans cette optique, la cession de l’hôtel Volubilis, dont la valeur immobilière de son assiette foncière (près de 1,6 hectare) a fortement progressé ces dernières années, pourrait générer une rentrée de cash estimée entre 200 et 250 MDH. Ce qui constituera une bouffée d’oxygène potentielle pour le voyagiste basé à Toulouse dont le chiffre d’affaires consolidé 2010 est en stagnation, à 450 millions d’euros (près de 5 milliards de DH) et le résultat net en forte baisse.
Fram est présent au Maroc depuis 1977 aussi bien à travers sa filiale hôtelière Framotel que Fram Orange Tours (filiale du pôle distribution du groupe) ou encore l’International Tourisme Car qui est, depuis 1991, le bras armé au Maroc du transport du groupe. Depuis 2010, le groupe français a fait de la diversification de l’offre au Maroc son cheval de bataille avec une incursion assez réussie dans le segment des voyages religieux (formules Hadj et Omra), et met l’accent sur le tourisme domestique qui sert d’amortisseur conjoncturel. Malgré la vente du Volubilis, Fram demeurera parmi le top 5 hôteliers au Maroc avec un parc de plus de 1 500 lits et, surtout, le tour-opérateur qui draine le plus de touristes vers le Maroc.