Forêts : 325 incendies déclarés sur les neuf premiers mois de 2017

L’Oriental est le plus touché avec 48 incendies et 950 ha brûlés.

Depuis le début de l’année et jusqu’au 30 septembre, 325 incendies de forêts ont été déclarés dans le territoire national. C’est ce qui ressort du communiqué rendu public du Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification. Ces feux concernent 2056 ha dont 544 de formations arborées, 702 d’essences secondaires et 810 de tapis herbacés et d’alfa. C’est l’Oriental (Jerrada, Taourirt, Nador, Figuig, Oujda et Driouech) qui a pâti le plus de cette catastrophe naturelle avec 48 incendies et 950 ha brûlés (dont 65% d’Alfa). Elle est suivie de la région Tanger-Tétouan (Tanger, Chefchaouen, Larache, Ouazzane et Tétouan) où 92 incendies ont affecté 583 ha (dont 50% d’essences secondaires et du tapis herbacé).

Depuis le 1er janvier jusqu’au 30 septembre 2017, la superficie moyenne parcourue par l’incendie est de 6,3 ha (dont 73% de la superficie est constituée par la strate herbacée, l’alfa et les essences secondaires). A titre de comparaison, les superficies forestières endommagées par les incendies en Europe ont été particulièrement élevées durant les 9 premiers mois de l’année. Au Portugal, en Espagne et en France, les incendies ont ravagé respectivement 213 986 ha, 81 929 ha et 13 574 ha. Au Maroc, le programme d’action, de prévention et de lutte contre les incendies de forêts mis en œuvre en 2017 a pour objectif de renforcer la prévention à travers la sensibilisation et la réalisation de travaux d’équipement et de traitement des forêts. Les autorités se sont aussi attelées à l’élaboration d’une cartographie de prévision des risques et à la mise en place d’une alerte précoce au niveau des zones sensibles.