Fonction publique : les salaires augmentés dès ce 1er juillet

450 435 fonctionnaires et près 100 000 petits retraités dans la première tranche.
Augmentation de la 1ère tranche du Smig et des allocations familiales.

En dépit du désaccord avec les syndicats à  la suite du dialogue social d’avril dernier, l’Etat a décidé de mettre en Å“uvre, comme prévu, ses propositions d’amélioration du pouvoir d’achat à  partir du 1er juillet prochain. En effet, les fonctionnaires de l’Etat et des collectivités locales vont bénéficier de la revalorisation de leur salaire à  hauteur de la moitié de ce qui leur a été accordé par le gouvernement lors des discussions du dialogue social (le niveau d’augmentation dépendant des échelles).

Le Smig sera également majoré de 50% des 10% d’augmentation accordés, sauf pour le secteur du textile qui n’aura cette année que le quart, les 3/4 restants étant étalés sur les trois prochaines années. Quant aux allocations familiales (qui passent de 150 DH à  200 DH par enfant et par mois) et aux pensions de retraites minimales (qui passent de 500 DH à  600 DH), la revalorisation interviendra là  aussi le 1er juillet. A cet effet, une vingtaine de textes (trois projets de lois, 18 projets de décrets et un projet d’arrêté), relatifs à  ces revalorisations, sont prêts et seront soumis pour approbation aux prochains conseils de gouvernement et des ministres.

Dans les administrations publiques, 320 435 fonctionnaires, classés dans les échelles 1 à  9, sont concernés par cette première augmentation directe de leur revenu (la deuxième interviendra en juillet 2009). Parmi eux, 175 100 sont classés dans les échelles 1 à  7 et 145 335 dans les échelles 8 et 9. L’enveloppe globale allouée à  cette première tranche d’augmentation s’élève à  342,44 MDH, dont 192,64 millions pour les échelles 1 à  7 et près de 150 millions pour les échelles 8 et 9. Il ne s’agit ici, faut-il le préciser, que des fonctionnaires civils.

Pour rappel, les fonctionnaires de l’administration centrale classés dans les échelles 10 et plus (soit 249 393), bénéficieront, eux, de la baisse de l’impôt sur le revenu à  raison de 2 points par an, successivement le 1er janvier 2009 et le 1er janvier 2010. Concernant les fonctionnaires des collectivités locales, au nombre de 145 541, la très grande majorité d’entre eux (soit 130 541) est classée dans les échelles 1 à  9, et, par conséquent, bénéficiera dès ce 1er juillet de la première augmentation des traitements.

L’autre catégorie de bénéficiaires du dialogue social est constituée des retraités à  faibles pensions. Le relèvement de la retraite minimale de 500 à  600 DH par mois va toucher, dès ce 1er juillet, 80 000 pensionnés de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et environ 20 000 de la Caisse marocaine des retraites (CMR).

Outre l’augmentation des allocations familiales, une réunion des responsables du ministère de la modernisation des secteurs publics devait se tenir mercredi 7 juin pour mettre la dernière touche au projet de création d’une indemnité pour l’emploi dans les régions «lointaines et difficiles». Cette indemnité concerne les secteurs de la santé, de l’éducation et de la justice. Rappelons que l’enveloppe globale des mesures décidées dans le cadre du dialogue social est évaluée à  16 milliards de DH .