Flux en devises : recettes touristiques, transferts des MRE et IDE cartonnent

Les recettes de voyages ont plus que doublé en un an, passant de 28,56 milliards de DH à fin octobre 2021 à 71,1 milliards de DH à fin octobre 2022. Les transferts des MRE se dirigent, quant à eux, vers un nouveau record cette année. Les chiffres.

Après une année record en 2021 (plus de 93 milliards de DH), les transferts d’argent réalisés par la diaspora marocaine vers leur pays d’origine ne faiblissent pas. Selon les dernières statistiques de l’Office des changes publiées ce jeudi, les envois de fonds réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont chiffrés à près de 89 milliards de DH à fin octobre 2022, contre 79,8 milliards de DH une année auparavant, soit une hausse de 11,5%.

 

 

A ce rythme, le record enregistré l’année dernière est en passe d’être largement battu. La prévision de Bank Al-Maghrib, qui table sur un montant de 100 milliards de DH d’ici la fin de l’année, pourrait également être dépassée.

Les recettes touristiques, autre importante ressource en devises pour le Royaume, poursuivent également leur progression, sous l’effet de la reprise. D’après l’Office des changes, les recettes de voyages ont plus que doublé passant de 28,56 milliards de DH à fin octobre 2021 à 71,1 milliards de DH à fin octobre 2022.

Ces recettes affichent une hausse exceptionnelle de 42,37 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année 2020, et dépassent également le niveau atteint à fin octobre 2019 (67 milliards de dirhams), année de référence pré-covid.

Pour rappel, la Banque centrale s’attend dans ses prévisions à ce que les recettes voyages culminent à près de 80 milliards de DH d’ici la fin de l’année 2022.

Les dépenses de voyages, quant à elles, se situent à 13,38 milliards de DH. Ce niveau demeure inférieur à ceux enregistrés en 2019 (17,720 milliards de DH).

Au final, le solde excédentaire des voyages a presque triplé, se situant à 57,7 milliards de DH à fin octobre 2022 contre seulement 19.9 milliards de DH une année auparavant.

 

 

A noter enfin que le flux des Investissement directs étrangers (IDE) est également sur un trend résolument haussier. A fin octobre 2022, le flux net des IDE enregistre une hausse de 33%, atteignant plus de 32,4 milliards de DH. C’est 8 milliards de DH de plus que le volume total des IDE réalisé au cours des dix premiers mois de 2021.